» Le Bois des Hêtres (http://leboisdeshetres.zeblog.com/)

Anibé

AnibéÉcolo énervée… Redécouvrir mère Nature et faire avancer le monde ?

Calendrier

« Octobre 2011 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

GAZ & HUILES DE SCHISTES - Enfin du sérieux ?

Par Anibé :: mercredi 26 octobre 2011 à 14:23 :: • Les matins qui chantent!
Comme j'en parlais dans Gaz de schiste : EXIT ! (mardi 12 avril 2011), c'était un peu le bazar dans nos institutions gouvernementales, vu qu'un ministre un peu à l'ouest (et c'est peu dire) avait signé une autorisation léonine sur un coin de table, et que la populace avait assez mal apprécié le camouflet qui visait à démolir intégralement ce qui restait de petit coin de paradis dans les régions (y compris en région parisienne…), et ce pour le plus grand profit du lobby des carburants, ladite populace ayant signé en masse des pétitions ce qui, pour une fois, avait réussi à atteindre le cortex d'un certain nombre de Députés, l'Assemblée Nationale avait voté une Loi visant à annuler ladite autorisation et à interdire les procédés criminels utilisés pour extraire gaz et pétroles du sol sur lequel nous nous déplaçons et logeons.
MAIS !
Tout n'était pas réglé, en raison de la subtilité de la langue française (et des conseillers juridiques dudit lobby des carburants).
Nous avons donc dû recourir une nouvelle fois à la pétition pour avoir des "certitudes" sur l'efficacité de la Loi en question.
Et un Sénateur (si, si, en personne !) s'est dévoué pour envoyer une réponse "rassurante" à un certain nombre de pétitionnaires.
Voici donc le texte de la pétition :

***
Madame, Monsieur le Député,
Madame, Monsieur le Sénateur,
La loi adoptée le 13 juillet 2011 interdit le recours à la fracturation hydraulique, mais elle ne met pas en œuvre les garanties permettant de nous protéger effectivement des risques sanitaires et écologiques.
De même, trois permis ont été abrogé, mais il en reste de nombreux, tant au nord qu'au sud de la Loire.
C'est la raison pour laquelle, nous joignant à tous les collectifs qui se mobilisent, nous demandons l'abrogation de TOUS les permis.
Veuillez croire, Madame, Monsieur le Sénateur, Madame, Monsieur le Député, en notre mobilisation citoyenne.

***
Et la réponse de
Philippe DOMINATI, Sénateur de Paris :

Madame, Monsieur,
J'ai bien reçu votre mail m'informant de vos préoccupations sanitaires et écologiques, quant à l'exploration des gaz et huiles de schiste, et demandant que tous les permis de recherche et d’exploitation soient abrogés.
J'ai le plaisir de vous faire savoir que la loi du 13 juillet 2011 apporte en réalité toutes les garanties en la matière, en complément de celles du code minier.
En effet, la loi interdit la fracturation hydraulique, qui est la seule technique opérationnelle actuelle pour extraire les gaz et huiles de schiste, et le code minier permet à l'administration de refuser l'utilisation d'une technique non sure.
De plus, la loi a permis d'abroger tous les permis visant les gaz et huiles de schiste.
Ainsi, plus personne ne détient aujourd’hui d’autorisation en France pour faire de la prospection d’hydrocarbures de schiste, et encore moins pour en faire de l’exploitation.
En espérant vous avoir apporté les éléments nécessaires à vous rassurer, je reste à votre disposition.
Très cordialement,
Philippe DOMINATI,
Sénateur de Paris

***
Donc, on est bien d'accord, TOUS LES PERMIS SONT ABROGÉS !
Nous ne manquerons pas de garder en mémoire cet engagement rassurant qui, si les événements devaient le contredire, serait un document à opposer à l'ensemble du secteur industriel concerné ainsi qu'au gouvernement, quel qu'il soit, puisqu'une Loi s'impose à tous.

En attendant, on peut prendre ça comme une bonne nouvelle, n'est-ce pas?
Bonne journée, Internaute de mon cœur. :o)

Le Bois des Hêtres - Blog créé avec ZeBlog