» Le Bois des Hêtres (http://leboisdeshetres.zeblog.com/)

Anibé

AnibéÉcolo énervée… Redécouvrir mère Nature et faire avancer le monde ?

Calendrier

« Août 2010 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Tiens pour changer, une 'tite recette!

Par Anibé :: dimanche 08 août 2010 à 19:25 :: • Les petits plaisirs

Tiens pour changer, une 'tite recette : 


Le Confit de gingembre

Faut dire que j'aime bien les sushis, les sashimis, les chirashis, toutes ces petites choses délicieuses qu'on va s'offrir quand on n'a pas le courage de cuisiner et qu'on a envie de se faire un petit plaisir quand même.

Adoncques, le problème c'est qu'avec ces petites douceurs, on a en général (quand on est bien avec son traiteur asiatique préféré) droit à un gros paquet de gingembre mariné*. Bon, j'aime bien aussi, mais souvent, il y en a beaucoup trop (surtout quand il n'est pas au top: trop sucré, pas assez, trop vinaigré, pas assez mariné, etc.). Et comme je n'aime pas jeter la nourriture, ça se retrouve dans le frigo: on finit par stocker ça dans un bocal, puis deux… Au bout de 3, on se dit qu'il faut faire quelque chose… :oD

*(Nan, même si tu dis «non du gingembre, j'en ai plein» ou «non, les baguettes, j'en ai 300 paires», tu y as droit, tu les auras!!!)

Donc, voici la recette du Confit de gingembre!

Récoltez tout le gingembre que vous avez en stock (ou achetez un paquet de gingembre mariné si vous avez tout balancé), égouttez, pesez (ne jetez pas le vinaigre, ça va servir).
Mettez dans votre robot-mâcheur préféré le gingembre et le vinaigre, réduisez en petits morceaux (pas en purée, quand même, faut qu'on ait encore quelque chose à mâcher).
Mettez dans une casserole en inox ou en émail (pas d'alu ni de teflon: le vinaigre ça fait des trous dans ces choses-là) du sucre de canne roux pour un poids égal à celui du gingembre, et le mélange gingembre-vinaigre.
Ajoutez un peu de gingembre en poudre, et une pincée de sel (selon goût, comme on dit).
Touillez !
Chauffez à feu moyen puis doux, en remuant de temps en temps jusqu'à ce que le liquide soit pratiquement évaporé. Goûtez pour savoir le goût que ça a (ça peut être utile de savoir ce qu'on cuisine…) et rectifier éventuellement ;o)
Quand la cuisson est terminée, mettez dans de petits bocaux, placez sous un torchon, attendez que ça refroidisse.
Puis quand c'est froid, bouchez, et retournez les bocaux pour que ça ferme hermétiquement.
Collez des étiquettes indiquant le contenu et la date de fabrication (ci-dessous un modèle du genre!)
Gardez un bocal pour vous, offrez les autres.
Vous allez vous faire une réputation de cuisinier-e hors cadre.
Avec quoi manger ça ? Avec de la viande, de la charcutaille, du poisson, des céréales, ou des trucs végétariens, ou même des frites.
Miam !




Commentaires

Le dimanche 15 août 2010 à 14:38, par Anibé
Bon, les pseudo-commentaires des robots pour vous envoyer visiter des sites commerciaux ou des sites de c**, je les vire, hein.
Donc, il y avait un "commentaire" (7 liens pour des chaussures et des sacs!!! Oui, «7 d'un coup»!), mais je l'ai viré.
Bonne journée à toi, ô internaute de la fluctuante et impalpable trame! ;-)
Le Bois des Hêtres - Blog créé avec ZeBlog