» Le Bois des Hêtres (http://leboisdeshetres.zeblog.com/)

Anibé

AnibéÉcolo énervée… Redécouvrir mère Nature et faire avancer le monde ?

Calendrier

« Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

La "Droite" française : inculte ou faux-jeton ?

Par Anibé :: mardi 30 octobre 2012 à 18:33 :: • Cultivons nos neurones…
Petit exercice de traduction à l'usage de la droite faux-jeton…

«Il n'y a pas de sujet tabou»
ça veut dire, en langage bien élevé :
«Cause toujours, tu m'intéresses.»

Notre "Droite", bourgeoise et censément bien élevée, sait cela depuis son enfance dans les beaux quartiers.
Faux-jeton comme pas deux, et ne sachant comment faire pour tenter de décrédibiliser le gouvernement, elle fait semblant de l'avoir oublié.
Rappelons-lui avec opportunité cette convention de savoir-vivre. (Oui, dans ce cas, "opportunité" se justifie, puisqu'il est "opportun" de rappeler ce détail… ;o) )

Pourquoi l’HP ?

Par Anibé :: vendredi 28 septembre 2012 à 16:25 :: • Au secours
Je viens d’entendre une rediffusion d’une émission de Sonia Kronlund,"Les Pieds sur terre"
http://www.franceculture.fr/emission-les-pieds-sur-terre
datant du 21 février, sur des gens qui se retrouvent en HP (hôpital psychiatrique) parce qu'ils ont fait une tentative de suicide.

1) Une tentative de suicide est-elle un signe de FOLIE ?
ou de "DÉVIANCE" ?
Pourquoi se retrouve-t-on en HP après une tentative de suicide ?
Simple : parce que c'est le signe qu'on se trouve inadapté à cette société ou plus exactement que cette société est inadaptée à la vie normale des gens, et que la Société refuse ce genre de constat !
2) Pourquoi fait-on une tentative de suicide ?
Dans ces cas précis, c'est AVANT TOUT une question d'argent, souvent additionnée d'un problème de santé, de famille, etc.
Les 3 cas envisagés :
Les deux personnes d'un couple ayant démissionné, chacun de leur côté, en raison d'une ambiance de m*** au travail, et qui se donnent un an pour profiter de l'argent qu'ils ont mis de côté, avant d'en finir. L'homme a 55 ans, plus aucun espoir de trouver un travail salarié, et souffre de fibromyalgie. Après 4 tentatives de suicide commun, ils se retrouvent en HP.
Ils s'en sortent, ils décident de vivre. Mais la facture de l'HP est pharamineuse. On les maintient en HP, en leur disant que "on va trouver une solution"… No comment.
3e cas : un homme qui a tenté de mourir parce qu'il ne voyait pas comment s'en sortir financièrement avec des dettes qu'il a déjà, son fils qui se marie en juin, et les transformations qui se produisent dans sa ville qui s'embourgeoise et où il voit les prix des loyers augmenter hors de ses possibilités financières. Il survit et se retrouve en HP. Comment  va-t-il faire à la fois pour payer les augmentations qu'il ne peut financer et qu'on lui impose, et pour payer la note de l'HP ??? En plus, le gars n'a pas ses lunettes et ne peut même pas regarder la télé pour se changer les idées (désolée, j'ai pas la télé, mais je comprends qu'il faille de temps en temps un dérivatif pour se vider la tête…). On ne pourrait pas lui fournir une paire de bésicles (15 euros au bazar du coin…) au moins pour quelques jours ???
Ces gens-là ne relèvent pas de l'HP mais d'une incapacité des gens qui gouvernent notre "Société" à envisager ce genre de situation.
LES PAYSANS INDIENS NE SE SUICIDENT PAS POUR UNE AUTRE RAISON !!! Acculés à la misère et à crever dans la rue, ils préfèrent se saborder tout de suite pour ne pas vivre en plus  l'humiliation.
Je me permettrai enfin de rappeler (ou d'informer ceux & celles qui ne seraient pas au courant…) que plusieurs des allocations de misère de notre système n'ont pas été réévaluées depuis plusieurs années. Et que celles qui sont censées l'avoir été sont loin de l'avoir été selon l'augmentation RÉELLE du coût de la vie — c'est à dire, pas en fonction du prix des voitures, des lacets de chaussure, des réfrigérateurs ou des crayons à papier made in China, mais en fonction du prix que vous payez vos transports, vos chaussures (des vraies, pas des en feuille à cigarette toujours made in China), et surtout VOTRE BOUFFE !!!
3) Finalement, la LUCIDITÉ est-elle signe de FOLIE ???

Voilà. Désolée pour ce petit coup de gueule, mais il y a des moments faut que ça sorte. Je précise que j'étais en larmes à la fin de l'émission… mais vous n'êtes pas obligés de compatir.

Alerte ???

Par Anibé :: mardi 21 août 2012 à 1:28 :: • Au secours
Bon… Un petit mot pour les 25 ou 30 intrépides navigateurs de la céleste Toile, qui passent par ici chaque mois… J'ai le grand regret de vous annoncer que ce blogue RISQUE de disparaître sans préavis, et ce sans que j'en aie moi-même été informée, dans la mesure où c'est au cours une visite sur le blogue d'un collègue-blogueur que j'ai découvert que son blogue risquait de disparaître…
Je suis donc aussi concernée, sans pour autant en avoir été avertie.
Rude perspective…
DONC, si jamais cette interface disparaît, sachez que je ne suis aucunement responsable de cette disparition, et que je ferai en sorte de réouvrir un autre site ailleurs, mais comment vous prévenir?
Nous risquons de ne plus jamais nous revoir, et ça me fait tout drôle, vous que je ne connais pas — pour la plupart…
Une partie des articles a été sauvegardée, mais je ne verrais pas l'intérêt de refaire exactement la même chose ailleurs…
A noter qu'il y a deux ans environ, deux webzines qui me servaient de vitrine pour une activité de gagne-petit (conteuse) ont été supprimés de cette façon, sans aucun préavis, alors que l'hébergeur avait mon adresse courriel.
Je n'en espère donc pas beaucoup plus de celui-ci, l'élégance semblant n'être pas de mise, hélas, sur les fils de l'impalpable Toile…
Je peux juste espérer que si vous cherchez bien, vous risquez — qui sait — de reconnaître ma façon d'écrire, de me révolter, de râler, de m'enthousiasmer…
Avec un peu de chance… à bientôt !
Anibé

Fairy Tea ? Thé féérique ? :o)

Par Anibé :: mardi 21 août 2012 à 0:38 :: • On remonte les manches
Allons bon… Les employés de Lipton-Eléphant — Lipton qui avait racheté la marque "Eléphant" —, qui se retrouvent sur le carreau parce que leur patron met la clef sous le paillasson («Merci Patron…»), voudraient bien reprendre l'activité sous forme de coopérative. Tout comme les employés de Sea France, qui viennent de lancer "My Fairy link" ou "My Ferry link" — je ne sais pas, je n'ai pas la télé… :oD (on leur souhaite bonne chance, à ce "lien féérique"…)
MAIS le patron de la marque "Eléphant" refuse de céder le nom à ces manants grâce à qui il a gagné beaucoup de sous…

Eh bien, chers "Manants", qu'à cela ne tienne… Trouvez un nom pour remplacer votre éléphant d'ex-patron, un nom joli, un nom qui évoque le thé, l'Inde et la beauté, et pas la lourdeur écrasante du capitalisme qui essaie d'avoir votre peau…
Lancez un "brain-storming" (dit "remue-méninges" en bon français) et faites un concours sur la Toile (pas sur Fesse de Bouc, SVP: y'a beaucoup de gens bien qui ne vont pas sur Fesse de Bouc parce que FDB est intrusif dans la vie privée… vous devez comprendre ça, vous!)
Lancez un concours de nom pour votre scop, et celui qui aura proposé le nom gagnant aura droit à une boîte de thé chaque semaine, sous réserve de faire votre publicité auprès de ses amis, famille, relations, etc. (On fera ça simplement, sous forme de 53 boîtes de thé variés par an, pour éviter les frais de port excessifs, hein.)
Si c'est moi qui gagne, comme je suis aussi dans la M***de actuellement et que je veux créer un lieu où je recevrai des gens de mon village d'accueil, je vous promet que non seulement j'en ferai déguster à mes convives, mais en plus j'en vendrai même pour vous, de votre thé qui aura un joli nom… :o)

PS : Aux trois ou quatre passants du Chemin virtuel qui passent par ici, aux intrépides navigateurs de la Toile qui échouent sur mon blogue : faites passer cette proposition, je vous en prie. Il est temps que dans ce pays on se décide enfin à encourager les initiatives émanant vraiment des valeurs humanistes, à savoir la fraternité, l'entraide, la convivialité et j'en passe. Il est temps qu'on arrête de tout miser sur le pognon, et qu'on décide de donner un coup de pouce à celui qui est dans la mouise.

PPS : Y'avait longtemps que je n'avais pas posté. J'ai eu quelques petits soucis et je découvre des choses intéressantes au niveau de la santé. Je voudrais que dans le monde les "dominants" arrêtent d'imaginer qu'ils sont "intouchables" (pourtant, en Inde, "intouchable" c'est extrêmement péjoratif, faudrait peut-être se poser des questions…). Parce que dans pas longtemps, ça ne fait pas un pli, il y a beaucoup de gens qui vont être mis en examen, jugés, et condamnés pour crimes contre l'humanité. Je le dis comme je le pense, et ça ne va pas rater. Et ceux qui se croient inatteignables se font des illusions, ceux qui pensent que "ça n'arrivera pas de mon vivant" (merci pour leurs descendants, en passant) se fourrent le doigt dans l'oeil, et ils feraient bien de réfléchir sérieusement à la question, car on voit aux Etats-Unis d'Amérique (dits "USA") que quelques "grands" patrons commencent de retourner leur veste et de prêcher pour l'écologie, la sobriété, la simplicité, les coopératives et autres avatars de la VRAIE liberté, qui est de permettre à l'être humain de vivre en harmonie avec ses semblables, sans chercher à exploiter plus faible que lui.

PPPS : C'est MAINTENANT !!! 

PPPPS : En plus dans le titre du papier, je vous suggère deux noms qui auraient l'avantage de créer un lien (!) avec la nouvelle compagnie-scop de ces braves gens de fairy-link (ou ferry-link), vous pourriez négocier un contrat pour leur fournir du thé pour les traversées! C'est pas une idée qu'elle est bonne ÇA??? Allez, c'est CADEAU! 

Sur ce je vous embrasse, je vous bize, je vous aime et à un de ces jours, j'espère bien, sur une Terre plus douce.

Petit rappel pour dimanche (6 mai 2012)

Par Anibé :: mercredi 02 mai 2012 à 21:22 :: • Sorties

Salut à Toi, ô Internaute chéri !

 

Bon, je ne suis pas chez moi en ce moment, et le grand saut dans l'inconnu c'est pour dimanche.

Alors je me permets, à partir d'un ordinateur qui fonctionne comme il peut (et il peut peu...)   de te proposer un petit rappel.

Oh, ça date d'il y a 5 ans, rappelle-toi, ce n'est pas la préhistoire...

 

Va donc jeter un oeil là-dessus, souviens-toi, et pense à voter dans le bon sens et à éviter qu'on se retrouve encore une fois avec un candidat à la dictature du pognon.

Souviens-toi que beaucoup d'entre nous avaient prévu ce qui allait arriver, ce qui EST arrivé.

Allez, un bon geste: va voter dimanche, et ne te trompe pas de bulletin.

Et puis, "François", c'est un bon prénom pour un président de la République françoise, non?   

 

 

http://www.zeblog.com/admin-leboisdeshetres-167139

 

http://www.zeblog.com/admin-leboisdeshetres-185424

 

http://www.zeblog.com/admin-leboisdeshetres-178648

 

http://www.zeblog.com/admin-leboisdeshetres-192075

 

http://www.zeblog.com/admin-leboisdeshetres-192076

 

http://www.zeblog.com/admin-leboisdeshetres-192093

 

http://www.zeblog.com/admin-leboisdeshetres-192089

 

http://www.zeblog.com/admin-leboisdeshetres-192702

http://regardeavue.com/sans-casque-ni-bouclier-temoignage-dun-ex-officier-de-police/

 

http://www.zeblog.com/admin-leboisdeshetres-192395

 

http://www.zeblog.com/admin-leboisdeshetres-192847

 

Merci d'avance !!! 

Et n'oublie pas : après ça, y'a encore les législatives! 

 

Tiens, tiens, vous avez vu ça ???

Par Anibé :: lundi 27 février 2012 à 12:35 :: • Au secours
Eh bien cher Internaute, intrépide Navigateur de l'impalpable Toile, voilà qui est (PRESQUE) fait: Big Brother aura désormais définitivement l'oeil sur TOI, OÙ que tu sois (et pas seulement sur la Toile mais aussi à la surface de notre mère la Terre…)

http://www.franceculture.fr/emission-concordance-des-temps-vos-papiers-l-identification-des-francais-du-moyen-age-a-nos-jours-20

Le Sénat risque de renvoyer la proposition à l'Envoyeur mais le danger n'en est pas moindre.
Bien sûr, si tu estimes qu'il n'y a aucun problème à ce qu'on puisse, À TOUT INSTANT, savoir OÙ tu es, ce que tu FAIS, et AVEC QUI, ce que tu MANGES, OÙ tu achètes tes vêtements, à quel moment tu vas dans ta salle de bains, quels films tu regardes, quel est ton régime de vie, quelles sont tes AMIS et tes fréquentations en général, et par extension tes OPINIONS politiques, philosophiques, religieuses, etc. Bien sûr, dans ce cas, tu peux aller dormir, TOUT VA BIEN ! :o)

Sinon, tu peux te renseigner sur la suite du parcours… (j'essaierai de faire signe ici, mais rien ne t'empêche de voir de ton côté, je n'ai pas toujours le temps de passer…) ;o)
Je t'embrasse affectueusement.


"ILS" veulent tuer le Peuple grec !

Par Anibé :: lundi 13 février 2012 à 13:57 :: • Au secours
"ILS" veulent tuer le Peuple grec !
"ILS" veulent une GUERRE CIVILE en Grèce pour pouvoir de nouveau installer une DICTATURE MILITAIRE en Grèce.
"ILS" feront de même avec tous les peuples d'Europe, jusqu'à ce qu'enfin une dictature mondiale puisse s'installer et laisser régner confortablement les "puissances" d'argent et de grosse industrie qui empoisonnent le monde et réduisent les Peuples en esclavage.
Les "grands" financiers et les "grands" industriels sont les seuls à décider, le FMI et autres commissions européennes (non élues) en sont les valets.
"ILS" ont de grands marchands d'armes dans leurs rangs… et aussi l'argent pour financer le marché de la guerre.
Accepterez-vous ENFIN de VOIR OÙ ils veulent pousser la Grèce???
Ou bien accepterez-vous de voir la Mère de la République réduite à l'esclavage et à la prostitution???
"ILS" me donnent envie de VOMIR et les députés grecs qui ont voté ces décisions seront un jour JUGÉS et CONDAMNÉS, car leurs salaires à eux sont au-dessus des difficultés du Peuple qu'ils prétendent gouverner, et ils détruisent une fois de plus, en toute bonne conscience de nantis et de "dominants" (plus pour longtemps, avec le fachisme financier auquel ils sont en train de dérouler le tapis rouge), ce pays (LEUR pays) qui est l'une des sources de nos civilisations méditerranéennes.
Si nous acceptons cela, nous sommes en 5e position sur la liste!!! (après la Grèce, l'Irlande, le Portugal, et l'Espagne…) Mais "ILS" ne s'arrêteront pas là…
Entendons-nous bien: ce n'est pas "la théorie du complot" ! C'est la NATURE de ces gens-là, qui ne vivent que d'avidité et de jalousie. On disait dans le temps "L'homme heureux n'a pas de chemise". Ces gens-là ENVIENT même cet homme qui n'a pas de chemise, et veulent en faire leur ESCLAVE. Voilà l'avenir que vous préparent les gens qui se prétendent "grands".

Après, C'EST À VOUS DE VOIR !

Les rats quittent (déjà) le navire !

Par Anibé :: mardi 07 février 2012 à 1:37 :: • C’est entre nous…
Tiens, cher et intrépide Navigateur de la Toile, si tu allais jeter un oeil là-dessus:
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/02/06/ces-francais-fortunes-tentes-par-l-exil-a-l-approche-de-la-presidentielle_1639331_1471069.html

Apparemment la Droite a un coup dans l'aile : les rats sont déjà en train de quitter le Navire…

Moi, c'est si le petit timonnier restait au pouvoir que j'envisagerais de me délocaliser. Mais ne parlons pas de malheur…

Compteurs électriques Linky… un léger problème, ou carrément une escroquerie?

Par Anibé :: mercredi 18 janvier 2012 à 22:50 :: • Au secours
Bon, on a comme un petit problème…
Alors moi, JE SERAIS TOI, j'irais d'abord voir là :
http://www.quechoisir.org/environnement-energie/energie/electricite-gaz/actualite-compteurs-electriques-linky-l-interet-des-usagers-oublie?utm_source=nlh&utm_medium=email&utm_content=nlh12actualite&utm_campaign=nlh120118  (vi, tu fais un "copié-collé" passke j'ai pas le temps de faire un lien. :o)

Et ensuite, je suivrais le mode d'emploi qui a déjà été donné sur la Toile il y a quelque temps, à savoir, si on installe ce machin chez toi, comme tu n'as rien demandé, TU NE SIGNES RIEN!!! :o)
A eux de se débrouiller.
Mais quand même, ça va beaucoup plus loin que ça… (voir l'article de "Que choisir")

DONC… aux prochaines présidentielles, tu t'arranges pour voter pour quelqu'un qui risque d'écouter ce que tu dis, et qui ne soit pas AVOCAT D'AFFAIRES, si tu vois ce que je veux dire.

Nous, on avait prévenu… je pense bien sûr que ce n'est pas toi qui as amené cette situation, n'empêche qu'en attendant, c'est "cause toujours tu m'intéresses", et "je fais ce que je veux avec mes cheveux*… et avec TON pognon".
La TVA "sociale", par exemple, y'a pas plus anti-social que ce machin-là, puisque le dernier maillon de la chaîne, c'est toujours le con-sommateur et que les pauvres n'ont jamais le choix.
Alors cette fois-ci, par pitié, essayes de voter pour quelqu'un dont l'HISTOIRE te dit que cet individu va se sentir OBLIGÉ historiquement de réfléchir 2 minutes avant de décider une c***erie, et surtout qu'elle ou il ne va pas se dire «ils sont pas d'accord, mais j'en ai rien à f***re, dans 20 ans je serai plus là pour me justifier des saloperies que j'ai faites aux prolos, et des autres casseroles internationales, et pis les changements climatiques j'en ai rien à br***er et mes gosses, ils se dém***eront, ils auront assez de pognon pour ça. Et en attendant, je me goberge tranquillement dans les ors de la République et «après moi le déluge!»

* (slogan L'Oréal)

Merci d'avance, et écoute les gens DE BONNE FOI qui te disent
> ne vote pas pour celui qui te désigne l'étranger comme un ennemi
> ne vote pas pour celui qui te désigne le pauvre comme un ennemi
> ne vote pas pour celui qui te dit que "on ne peut pas aller contre le marché"
> ne vote pas pour celui qui te dit que c'est toi qui dois payer pour les escroqueries des banquiers.

Merci.
Je t'embrasse.
:o)

Sauvons le stand des Copains des Halles !

Par Anibé :: dimanche 18 décembre 2011 à 17:08 :: • Les matins qui chantent!
Tous les dimanches matin, depuis mars 2008, des personnes sans-abri de l’association Mains libres ( http://www.mainslibres.asso.fr/ ) vendent des produits bio et équitables sur un stand en plein air, dans l'ancien quartier des Halles à Paris, à l’angle des rues Montorgueil et de la rue Montmartre, près de l’église Saint Eustache (Métro Les Halles).

Les bénéfices des ventes leurs reviennent (fiches de paie) et contribuent à leur réinsertion sociale.

Aujourd’hui l’avenir du stand est compromis à cause de divers facteurs (baisse des ventes, travaux dans le quartier, période de crise etc…).

J'ai donc fait un saut ce dimanche matin, et je ne peux que vous encourager
à aller à leur rencontre et à leur apporter votre soutien. Sur le stand : thé, café, jus de fruits, chocolat, et quelques autres douceurs.
A noter que les prix ne sont pas plus élevés qu'à "Machinprix", voire même un chouia en-dessous… ;o) 
Et qu'en plus ils proposent des gâteaux faits maison, tout bio (et biaux!), dont vous pouvez acquérir une part pour 2 euros

Source : http://blog.altereco.com/2011/12/14/sauvons-le-stand-des-copains-des-halles/


Les milliardaires vous remercient

Par Anibé :: vendredi 25 novembre 2011 à 0:57 :: • Ras le bol
J'ai trouvé ce texte plein de subtil bon sens dans le courrier des lecteurs de "zinfos974.com", site d'infos indépendants de la Réunion.

Ô Internaute chéri, je ne résiste pas au plaisir de t'offrir ce sujet de méditation, afin que tu puisses à ton tour l'offrir à tes amis, relations, collègues, etc. qui acceptent de jouer les hommes-sandwiches pour certaines "grandes marques", sans parler du reste...
Bonne lecture 

[citation]
Les milliardaires vous remercient

Les 1.000 milliardaires recensés sur cette planète vous remercient pour votre formidable aptitude à les enrichir quotidiennement, en privilégiant leurs produits manufacturés des clopinettes aux milliards d'esclaves sous payés des pays sous développés, et que vous achetez cent fois plus cher chez vos commerçants locaux.

Les 500 grandes multinationales qui contrôlent 52% du produit social et détiennent davantage que les 133 pays les plus misérables, sont ravis que vous vous précipitiez dans nos grandes surfaces tueuses de petits commerces, car cela profite encore à nos banques. Celles-ci peuvent donc ainsi racheter avec les intérêts de vos emprunts les faillites de vos centre villes, pour qu’ils puissent y installer leurs robots distributeurs inhumains mais bien plus rentables, puisque ne payant pas d’impôts.

Les 358 familles les plus riches qui possèdent la moitié de la fortune mondiale se régalent à l’idée qu’en achetant plutôt chez eux, vous vous gaussez de paraître plus riches que vous n’êtes, et apprécient nettement la pub pour leurs noms désormais célèbres. Elles se réjouissent que vous les payiez très cher et que vous ayez la gentillesse de bien vouloir les porter en circulant en ville, afin que tout votre petit monde les voient, les envient, et ainsi les achètent à leur tour. Merci de participer à favoriser leurs commerces et leurs modes très vite obsolètes, mais aussi rapidement renouvelés.

Les milliardaires du monde entier et leur cohorte des plus belles filles du monde qui font la queue devant leurs néons fluorescents, remercient également vos armées de bien vouloir, aux frais de vos peuples de fourmis ouvrières contribuables, faire respecter l’ordre dans les couloirs que franchissent leurs yachts en acajou pour pouvoir en paix rejoindre nos nombreux paradis fiscaux. Ces endroits magiques qui ne figurent pas sur google, puisque de petites mains habiles les cachent via photoshop sous des forêts vierges ou des nuages, nous y vivons nus tous ensemble, en pensant à vous. Nous y tournons même régulièrement les films que vous vous appliquez à aller voir goulument sur le net, auxquels vous vous abonnez consciencieusement, et que nous vous remercions encore une fois de bien vouloir payer au prix fort. Ceci nous finance largement notre manège et nous encourage à continuer encore longtemps, puisque c’est à vous que nous devons de nous gaver quotidiennement de caviar, de Champagne, de truffes y compris celle des filles, et donc avec ces ribambelles, de sexe.

Nous tenons à remercier particulièrement les plus abrutis d’entre vous, qui, bien que premières victimes de notre désopilante escroquerie, continuent avec une touchante candeur à défendre avec zèle nos solides intérêts. Continuez donc bien sagement à vous en prendre aux fonctionnaires feignants, aux cloportes gauchistes et aux grévistes preneurs d’otages et autre salaud comme Chavez. Pendant que l’on fait assassiner peinard les journalistes quotidiens au Honduras et les syndicalistes tout frais du jour en Colombie dans la plus exquise des confidentialités, rien ne se sait et tout se poursuit. Ainsi, personne n’ose imaginer comment dans le silence le plus effroyable, nous pouvons continuer d’exploiter confortablement et à notre profit la cocaïne qui nous enrichit comme rien d’autre. Merci également de nous laisser exploiter les dernières ressources planétaires tout en salopant la chose avec une certaine désinvolture, et surtout parce que vous allez les payer au bout de la chaine de distribution, avec le supplément que représente l’horrible problème posé par vos déchets qui débordent dans vos poubelles et infesteront vos vies et celles de vos générations futures.

Merci encore, de soutenir les contre-réformes consistant à vous déposséder (au nom de la compétitivité ) de vos derniers droits sociaux, à nous aider à éradiquer enfin l’éducation, la culture et toutes formes de connaissances, aiguisant un tant soi peu votre lamentable esprit critique, et même de revendiquer avec un charmant enthousiasme le travail dominical comme liberté supplémentaire. Merci encore une fois d’avoir cautionné l’élection de votre actuelle marionnette au pouvoir et son programme tentant à falsifier votre organe de la justice, afin que celle-ci n’atteigne plus jamais le sommet de la pyramide que nous représentons ni son cortège d’affaires juteuses, et dont les gigantesques profits nous aideront immanquablement à nous y maintenir définitivement.

Merci de bien continuer à faire taire les esprits critiques et sensés qui essayent tous les jours de vous ouvrir les yeux sur notre funeste système, de les piétiner vulgairement, de les traiter de tous les noms devant l’assemblée des mécréants qui vous écoutent et vous imitent sans réfléchir. Merci de continuer à jeter l’opprobre sur les minorités telles que les Roms, les arabes, les catholiques, les musulmans, les jeunes, les Talibans, les soixantehuitards, les marginaux enclavés, les poètes romantiques, les communistes, les socialistes, les défenseurs de la nature, les militants courageux mais seuls contre tous, et de prendre ainsi les gants de notre magnifique campagne de cassage et de saccage de toute opposition à notre nouvel ordre mondial universel et au dessus de toutes les lois savamment concoctée dans nos écoles inabordables et auto proclamées d’utilité publiques. Merci d’être si aveugles, mais tampon bien utile pour que progresse indéfiniment notre Bulle Dozer social.

Merci surtout de dépenser votre énergie à vous dévorer entre vous, à vous défouler consciencieusement sur du bouc émissaire à forte teneur appauvrie, car sans cela, je dois bien vous l’avouer, à 1000 contre 6 milliards, on aurait quand même un peu de mal à garder nos distances.
Tant d’aveuglement nous semble presque émouvant…merci encore !

"Bien sur que nous sommes en pleine lutte des classes, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui fait la guerre, et c’est nous qui gagnons" Warren Buffet - 2006 - spéculateur milliardaire.

Le collectif des va s'y milliardaires

http://www.zinfos974.com/Les-milliardaires-vous-remercient_a22157.html

[fin de citation]

A toutes fins utiles, voici aussi le lien vers une officine de "rachat de crédit", qui a l'intention de s'en mettre aussi plein les fouilles après t'avoir éventuellement essoré :
http://rachatdecredit.zeblog.com/577429-les-taux-d-39-usure-au-4eme-trimestre-2011/

Sans vergogne, n'est-ce pas : on achève bien les chevaux…
J'aime particulièrement la phrase : «Il est inutile de dépouiller les démunis et de les mettre dans une situation plus grave que celle dans laquelle ils vivent.»
Dans la mesure où plus tu es pauvre, plus le taux de crédit ("d'usure", le bien nommé) sera élevé, c'est vraiment se foutre de la g***le du peuple que de sortir de tels immondices.
Quant à la phrase : «la Banque de France a décidé de couvrir les emprunteurs en instaurant un taux d’usure abordable», je pense qu'il s'agit d'une erreur et qu'elle couvre plutôt les prêteurs, puisque le taux d'intérêt est précisément plus élevé quand on n'accorde qu'une confiance limitée à l'emprunteur, et que ce taux correspond donc au "risque" qu'estime prendre le prêteur en me prêtant de l'argent.
Je ne vois pas en quoi le fait de payer plus de 20% d'intérêt me "couvre", ni de quoi cela me couvre.
Du risque de mettre des sous de côté, peut-être?

Transports à haut risque de déchets radioactifs

Par Anibé :: mercredi 23 novembre 2011 à 23:23 :: • Clic = “action !”
Salut, ô intrépide Navigateur de l'impalpable Toile !

Mes fidèles informateurs me reparlent d'un bordel en cours de transport, dont certains honorables médias nationaux nous ont aussi informés ce jour. Dans d'autres termes, souvent, et moins respectables, en général.

Néanmoins, il y a urgence, si l'on veut enfin sortir de ce CLOAQUE (voir dictionnaire!), à se remuer le popotin. DONC et avant tout, ON SIGNE la cyberation ci-dessous (efficacité généralement reconnue, ne faudrait-il prendre en compte que le fait que les événements se précipitent à sa mobilisation (voir ci-dessous)…
A noter qu'il s'agit EN PRINCIPE du DERNIER transport de déchets nucléaires allemands.
Il faudrait souhaiter que ce soit LE DERNIER transport de déchets nucléaires tout court…

A noter encore qu'à ce sujet, le PS a en main les clés du bazar… Nos amis socialistes vendront-ils définitivement leurs âmes à l'industrie mondiale ?
La suite en 2012 !

***

Cyber @ction  446 : Sortons des transports à haut risque de déchets radioactifs
Cette cyber @ction est signable en ligne
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/sortons-transports-haut-risque-dechets-radioactifs-393.html


Transport de déchets radioactifs : le camp de Valognes a commencé

Alors que les autorités locales prennent des mesures pour le discréditer, le mouvement antinucléaire tient bon en faisant céder le Ministère de l'environnement et se mobilise le long du trajet du Castor.

Des mesures disproportionnées pour effrayer la population et décrédibiliser le mouvement antinucléaire

Pour tenter de contrer la mobilisation en préparation à Valognes, la préfecture de la Manche vient d'ordonner la fermeture des deux collèges, l’un public et l’autre privé, ainsi que du lycée. La mairie de Valognes a également pris des arrêtés, à la demande du préfet de la Manche, interdisant le stationnement et la circulation des véhicules de mercredi 06h00 à jeudi 15h00 dans plus d’une vingtaine de rues de la ville, ainsi que sur deux routes. Loin d'être justifiées, ces mesures visent surtout à faire régner un climat de peur et à monter la population contre les antinucléaires qui se mobilisent contre cette industrie mortifère.
Afin de pallier à ces interdictions de circulation, le rassemblement prévu à Valognes mercredi 23 novembre à 10h sera organisé à Lieu-Saint.

Le Ministère de l'environnement finit par céder face à la menace d'un référé

Courant octobre, le Réseau « Sortir du nucléaire » avait demandé au Ministère de l'environnement que lui soit communiqué l'autorisation d’exécution de ce convoi, au titre du droit du public à l'accès à l'information. Ayant feint pendant plusieurs semaines de ne pas avoir reçu notre demande, ils y ont finalement accédé le lundi 21 novembre, juste avant l'audience en référé qui devait se tenir le mardi 22.

Le trafic TER fortement impacté

La SNCF, quant à elle, a décidé de stopper ses trains. Elle annonce une interruption totale des circulations ferroviaires entre Cherbourg et Lison, soit plus 70 km de la ligne Paris-Caen-Cherbourg. Des autocars de substitution entre Lison et Cherbourg seront mis en place. Les intérêts commerciaux d’Areva priment donc sur la continuité du service public.

Le Réseau « Sortir du nucléaire » et SUD-RAIL soutiennent le camp de Valognes et appellent à des rassemblements tout au long des différents trajets prévus.

Le Réseau « Sortir du nucléaire » et SUD-RAIL n'appelleront pas au blocage de ce train, mais apportent tout leur soutien au camp de Valognes. A ce jour, ce sont 21 rassemblements qui sont d'ores et déjà prévus en France pour mettre en lumière les risques liés à ce transport et dénoncer l'impasse dans laquelle nous enferre le nucléaire.
Nous organiserons également un point presse mercredi à 15h devant la gare SNCF de Valognes et participerons au rassemblement qui aura lieu à 18h dans ce même lieu. De nombreux droits d'alerte devraient enfin être déposés par les agents SNCF le long des différents trajets prévus.

Pour plus de renseignements sur ce transport et les mobilisations : http://groupes.sortirdunucleaire.org/Transport-La-Hague-Gorleben


Merci de votre mobilisation et de votre soutien


Alain Uguen

Association Cyber @cteurs


COMMENT AGIR ?

Sur le site : Cette cyber @ction est signable en ligne

Par cette action, vous ferez connaître votre opinion au Préfet de la Manche et à Cyber @cteurs pour nous permettre d'évaluer l'impact de cette action.

############

Texte de la cyberaction :


Monsieur le Préfet

Tenant à dénoncer les mesures disproportionnées pour effrayer la population et décrédibiliser le mouvement antinucléaire sur le transport à haut risque de la France vers l'Allemagne, je tiens à vous faire connaître mon soutien au camp de Valognes et aux 21 rassemblements qui sont d'ores et déjà prévus en France pour mettre en lumière les risques liés à ce transport et dénoncer l'impasse dans laquelle nous enferre le nucléaire.


Veuillez croire, Monsieur le Préfet, en notre détermination à obtenir une sortie du nucléaire.


############
Dernières nouvelles :

On apprend que l'alimentation électrique des voies est détruite a proximité de Valognes.
Le départ du train d'Areva cet après midi à 14h26 compromis.
http://basse-normandie.france3.fr/info/valognes--les-manifestants-bloquent-les-voies-71377712.html


Le transport à haut risque de la France vers l'Allemagne avancé d'une journée

Communiqué de presse commun Réseau Sortir du Nucléaire SUD-RAIL
http://www.sortirdunucleaire.org/actualites/communiques/affiche.php?aff=842



GAZ & HUILES DE SCHISTES - Enfin du sérieux ?

Par Anibé :: mercredi 26 octobre 2011 à 14:23 :: • Les matins qui chantent!
Comme j'en parlais dans Gaz de schiste : EXIT ! (mardi 12 avril 2011), c'était un peu le bazar dans nos institutions gouvernementales, vu qu'un ministre un peu à l'ouest (et c'est peu dire) avait signé une autorisation léonine sur un coin de table, et que la populace avait assez mal apprécié le camouflet qui visait à démolir intégralement ce qui restait de petit coin de paradis dans les régions (y compris en région parisienne…), et ce pour le plus grand profit du lobby des carburants, ladite populace ayant signé en masse des pétitions ce qui, pour une fois, avait réussi à atteindre le cortex d'un certain nombre de Députés, l'Assemblée Nationale avait voté une Loi visant à annuler ladite autorisation et à interdire les procédés criminels utilisés pour extraire gaz et pétroles du sol sur lequel nous nous déplaçons et logeons.
MAIS !
Tout n'était pas réglé, en raison de la subtilité de la langue française (et des conseillers juridiques dudit lobby des carburants).
Nous avons donc dû recourir une nouvelle fois à la pétition pour avoir des "certitudes" sur l'efficacité de la Loi en question.
Et un Sénateur (si, si, en personne !) s'est dévoué pour envoyer une réponse "rassurante" à un certain nombre de pétitionnaires.
Voici donc le texte de la pétition :

***
Madame, Monsieur le Député,
Madame, Monsieur le Sénateur,
La loi adoptée le 13 juillet 2011 interdit le recours à la fracturation hydraulique, mais elle ne met pas en œuvre les garanties permettant de nous protéger effectivement des risques sanitaires et écologiques.
De même, trois permis ont été abrogé, mais il en reste de nombreux, tant au nord qu'au sud de la Loire.
C'est la raison pour laquelle, nous joignant à tous les collectifs qui se mobilisent, nous demandons l'abrogation de TOUS les permis.
Veuillez croire, Madame, Monsieur le Sénateur, Madame, Monsieur le Député, en notre mobilisation citoyenne.

***
Et la réponse de
Philippe DOMINATI, Sénateur de Paris :

Madame, Monsieur,
J'ai bien reçu votre mail m'informant de vos préoccupations sanitaires et écologiques, quant à l'exploration des gaz et huiles de schiste, et demandant que tous les permis de recherche et d’exploitation soient abrogés.
J'ai le plaisir de vous faire savoir que la loi du 13 juillet 2011 apporte en réalité toutes les garanties en la matière, en complément de celles du code minier.
En effet, la loi interdit la fracturation hydraulique, qui est la seule technique opérationnelle actuelle pour extraire les gaz et huiles de schiste, et le code minier permet à l'administration de refuser l'utilisation d'une technique non sure.
De plus, la loi a permis d'abroger tous les permis visant les gaz et huiles de schiste.
Ainsi, plus personne ne détient aujourd’hui d’autorisation en France pour faire de la prospection d’hydrocarbures de schiste, et encore moins pour en faire de l’exploitation.
En espérant vous avoir apporté les éléments nécessaires à vous rassurer, je reste à votre disposition.
Très cordialement,
Philippe DOMINATI,
Sénateur de Paris

***
Donc, on est bien d'accord, TOUS LES PERMIS SONT ABROGÉS !
Nous ne manquerons pas de garder en mémoire cet engagement rassurant qui, si les événements devaient le contredire, serait un document à opposer à l'ensemble du secteur industriel concerné ainsi qu'au gouvernement, quel qu'il soit, puisqu'une Loi s'impose à tous.

En attendant, on peut prendre ça comme une bonne nouvelle, n'est-ce pas?
Bonne journée, Internaute de mon cœur. :o)

Le CICLOP à la Moquette...

Par Anibé :: dimanche 02 octobre 2011 à 0:15 :: • Les petits plaisirs
Un petit mot pour les amateurs d'ateliers d'écriture
(et aussi pour ceux qui ne connaissent pas, et qui voudraient bien savoir ce que c'est…)

L'Association CICLOP Passages
organise le samedi 29 octobre à 19 heures
une lecture/rencontre
dans les locaux de la Moquette,
gérés par l'association Les compagnons de la nuit
15 rue Gay Lussac à Paris.

Il y aura un chapeau qui circulera et donc libre participation aux frais...

Il s'agit de la possibilité de lire soi-même devant les présents
les textes que l'on a écrit à la faveur de tel ou tel atelier d'écriture.
Bref une belle occasion de rencontres et de convivialité.

La Moquette, bien connue des passagers de la Nuit, est à Paris, non loin de la Sorbonne et du Jardin du Luxembourg.
Au plaisir de t'y rencontrer, ô Navigateur de l'impalpable Toile !

Ah oui, au fait...

Par Anibé :: samedi 01 octobre 2011 à 21:00 :: Général
Je te dois des explications, Navigateur de mon coeur !
Je suis souvent absente ces temps-ci, c'est vrai, mais j'ai des excuses.
Par exemple, en septembre, je n'ai pratiquement pas été chez moi, et comme je n'ai pas d'ordinateur portable (et que je ne pourrais de toute façon pas l'emporter, vu que je n'ai pas non plus de char-à-moteur et que je trimballe tout sur mon dos pour prendre le train), il m'était difficile de faire des papiers sur la passionnante actualité.
Mais tu as pu te faire une opinion perso avec l'abondante information sur les événements (radio, télé, journaux en papier, Internet, etc.) et je n'avais d'ailleurs pas la moindre envie de commenter les frasques de quelques personnalités - politiques ou autres - particulièrement minables.
Après Mai 68, on avait pu espérer que quelque chose avait changé en France, mais décidément ce pays est redevenu une société de castes, et les dominants de la finance et de l'industrie ont bien réussi à anéantir tout ce que nous avions espéré construire en matière de liberté et d'espoir.
Y'a du pain sur la planche pour 2012 !

En ce qui concerne les Pays où le Peuple se remue le c** justement pour essayer d'élaborer une société plus juste et plus ouverte, ça avance, ça avance.
Pas vite???
Oh que si!
N'oublions pas que notre beau "Pays des Droits de l'Homme" (et pas trop de la Femme, mais bon…) a mis une centaine d'années à établir la République, à coup de révoltes et de révolutions, et malgré les coups d'Etat, les restaurations, et même… l'Empire!!! (faut le faire, quand même…)
Alors n'allons pas critiquer les malheureux qui se font tabasser ou descendre sous prétexte qu'ils risquent de se retrouver avec pire encore.
Oui, certes, ils risquent d'avoir pire, mais souvenons-nous: nous avons eu, par exemple, Napoléon (combien de morts?) et puis quand même nous l'avons f***u dehors.
Les Français sont comme tous les peuples, ils avancent un pas à la fois.
Ben, les Tunisiens aussi, et les Lybiens, et les Syriens, et les Egyptiens, et… les autres.
Nous ne pouvons que les encourager, et nous réjouir de leurs victoires, même s'il nous faut aussi pleurer leurs morts.

PS : A part ça, j'ai fait encore un saut aux Urgences, et j'avoue que je commence à me faire un guide perso des Services d'urgences des hôpitaux parisiens.
La dernière expérience n'a pas été la meilleure, et si je devais récidiver, c'est pas là que je remettrais les pieds: même si le personnel est bien "brave", passer 13 heures aux urgences avant de se faire f***re à la porte à 1h du mat', même ramené en ambulance, c'est très très limite…

PPS : Oui, c'est un peu brouillon, comme papier, mais j'ai pas trop le temps de développer: fatiguée je suis, et me coucher je voudrais bien. ;o)
Allez, je t'embrasse : fais de beaux rêves de Liberté et d'air pur !

Révoltes paysannes

Par Anibé :: jeudi 23 juin 2011 à 12:55 :: • Cultivons nos neurones…
Un peu d'histoire (XIIIème, XIVème siècles), illustrée avec beaucoup d'humour par nos cousins anglois.
Oui, car cette tranche d'histoire se situe au Moyen Âge, bien entendu.
Personne n'irait imaginer que de telles choses puissent se produire de nos jours.
Bien entendu.


Sacré Moyen Âge-1
Sacré Moyen Âge-2

Habilité à parler d'habileté ?

Par Anibé :: mardi 14 juin 2011 à 16:59 :: • Cultivons nos neurones…
Le fait d'être HABILE à quelque chose, se nomme HABILETÉ !
Et non "habilité" comme de nombreux égarés nous l'assènent chaque jour dans les journaux, sur Internet, et autres médias de grande diffusion.
Certes, "habilité" avait ce sens autrefois, dans la France de l'Ancien régime. Devrait-on en conclure que les utilisateurs de "habilité" sont des nostalgiques de cette période rêvée des gros richards exploiteurs d'un peuple "taillable et corvéable à merci"?*** :o(

HABILITER, c'est rendre légalement apte à accomplir un acte.
Etre "HABILITÉ" (adjectif) signifie dans la langue française actuelle avoir une HABILITATION, à savoir une aptitude légale à faire quelque chose.

L'HABILITÉ, en tant que substantif, est un terme de DROIT…

… qui n'a rien à faire avec votre capacité à sculpter le bois, à cuisiner un rôti de sanglier, ou à broder une aumônière en style XIIIe siècle, et autres réussites personnelles ou professionnelles, dues à vos talents, votre finesse, votre subtilité, vos sens aiguisés, en un mot votre HABILETÉ ! :oD

Merci d'y penser… ;o)

*** À noter à ce sujet que, récemment, une certaine dame "Bernadette" s'est publiquement réjouie dans les médias de grande diffusion que la "première dame de France" soit enceinte, et que la naissance de ce rejeton représentait «l'avenir de la France» (sic!!!). Cette dame semble, elle aussi, s'être égarée sur les sentiers de l'Histoire, et être, elle aussi, perdue dans un rêve d'Ancien régime… On ne voit pas, en effet, pourquoi cet héritier représenterait davantage "l'avenir de la France" que celui de n'importe quel prolétaire local, voire immigré désireux d'adopter la nationalité française pour lui et sa descendance… :o)


Cyber manif : 11 juin journée mondiale pour sortir du nucléaire

Par Anibé :: samedi 11 juin 2011 à 16:44 :: • Sorties
Salut à tou-te-s !

«Paris répond présent à l'appel de la société civile japonaise à manifester pour la sortie du nucléaire, 3 mois jour pour jour après le début de la catastrophe de Fukushima.
La manifestation partira à 14h30 de la Place de la République (Paris). Nos amis japonais ouvriront le cortège, suivis des autres organisations signataires.
Nous comptons sur une forte présence citoyenne pour dire non à cette bombe à retardement qu'est l'énergie nucléaire.»


Si vous ne pouvez aller place de la Bastille (de 14h30 à 19h), vous pouvez participer à une cyber manif:
http://www.cyberacteurs.org/manif/index.php

Tous les détails sur le site des cyberacteurs.
CONNECTEZ-VOUS !
Merci ! :o)

Lao-tse - "Tao-te king"

Par Anibé :: vendredi 20 mai 2011 à 10:19 :: • Cultivons nos neurones…
Lao-tse - "Tao-te king" ***

XLIV

Renom ou santé, quel est le plus précieux ?
Santé ou fortune, quelle est la plus importante ?
À gagner l'un en perdant l'autre : où est le pire ?

Qui trop aime le renom doit le payer trop cher ;
Qui trop amasse subit de lourdes pertes.

Qui de peu se contente évite toute insulte.
Qui sait se réfréner prévient les catastrophes.
C'est ainsi qu'on peut vivre longtemps.


XLVI

Si le monde est en bonne voie,
les coursiers dessellés travaillent dans les champs.
Si le monde n'est pas en bonne voie,
les chevaux de combat pullulent au faubourg.

Pas de plus grande erreur que d'approuver ses désirs.
Pas de plus grand malheur que d'être insatiable.
Pas de pire fléau que l'esprit de convoitise.

Qui sait se borner
aura toujours assez.

***Editions Folio - Traduit du chinois par Liou Kia-hway

Bonne journée ! :o)

"Cancer de la société française" Vs "syphilis boursière"

Par Anibé :: mardi 10 mai 2011 à 13:01 :: • Au secours
Si ce que les valets du grand capital appellent "assistanat", à savoir l'aumône institutionnelle à ceux qu'ils ont eux-mêmes privés de travail, par leur avidité et leur cupidité (non-partage des richesses produites par les plus faibles), si cet "assistanat" dis-je, est qualifié par leur porte-parole M. Laurent Wauquiez de "cancer de la société française", je propose que le capitalisme brutal et stupide, qui est actuellement "maître" du monde dit "développé", soit qualifié de "syphilis boursière". Hmmm? :o)
Je suggère aussi, à titre de variante (pour éviter les répétitions peu grâcieuses dans un article),
"vérole capitalistique". Hmmmmmmmmm? :oD
Bon appétit !

À part ça, il est à noter que, comme tous les gens de sa caste, M. Laurent Wauquiez ne sait RIEN du RSA, ou alors, qu'il est nul en maths. Bien mieux que je ne saurais le faire, le site LeMonde.fr nous fait une superbe démonstration:
http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/05/09/assistanat-les-mauvais-exemples-de-laurent-wauquiez_1518985_823448.html#xtor=AL-32280184
Démonstration garantie fiable, je ne saurais dire mieux (à lire jusqu'au bout pour voir la perversité du raisonnement du ministre des affaires européennes…), des errements des gens de mauvaise foi quand ils débitent leurs paroles de haine et de division au sujet de ce prétendu "assistanat"!!!
Rappelons par ailleurs que le RSA correspond à la moitié du "seuil de pauvreté", à savoir que les "assistés" sont sciemment et volontairement maintenus très en-dessous de ce "seuil"…
On pourrait en faire quelques chapitres. Je n'ai pas le temps, je vous laisse faire vous-même la réflexion sur cette hypocrisie. :o/

Réactions (y compris à droite) :
http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/05/09/vives-critiques-a-droite-des-propositions-de-laurent-wauquiez-sur-le-rsa_1519422_823448.html#ens_id=1519042
(lire aussi les commentaires des lecteurs du Monde.fr)
Petit extrait :
«Le père du RSA, Martin Hirsch, qui a depuis quitté le gouvernement, a également fustigé ces propositions."Tous les coups ne sont pas permis face à la vulnérabilité des gens", a lancé M. Hirsch sur France 2 lundi soir après avoir démenti "les choses fausses" qui "sèment le doute chez les Français" et "les inquiètent pour rien". "Si ce genre de choses était mis en œuvre, on commencerait par faire travailler sans salaire les allocataires du RSA. Mais ensuite on irait chercher tous les employés de cantine, les employés de nettoyage, toute une partie des Français et on leur dirait : 'maintenant travaillez gratuitement', ou pire : 'votre travail va être pris parce que quelqu'un va le faire gratuitement en contrepartie d'une allocation sociale'".
"On se ferait de l'argent sur le dos des gens en difficulté, on augmenterait le chômage, et, à la fin, tout le monde serait au RSA ! Cette idée ne tient pas debout une seule seconde quand on la prend en compte sérieusement", a-t-il poursuivi.»

Certains parlent d'un "coup médiatique". Certes, mais un coup médiatique TRÈS dangereux: on est quand même en droit de se demander si ce gouvernement veut RÉELLEMENT déclencher une guerre civile AVANT la présidentielle de 2012, ou s'il compte le faire JUSTE APRÈS… Ces gens-là jouent avec NOTRE vie! Foutons-les dehors en 2012!!! Et après, obligeons-les à vivre avec 400 euros par mois… :oD

Là dessus, bonne journée aux pauvres, décroissants, paysans, et autres généralement honnêtes gens habitant ce pays, et donc l'unique ambition n'est pas de s'enrichir en plumant plus faibles qu'eux, mais de s'épanouir en vivant leur vie et en passant au travers des mailles du filet de l'esclavage (voir par exemple La Boëtie), le but dans la vie n'étant pas d'être riche (effet bling-bling!) mais de pouvoir être LIBRE tout en exerçant une activité dénuée à la fois de nuisances ET de harcèlements imbéciles, et permettant de vivre une vie honnête et si possible utile, que nous appellerons "bonne vie" (voir par exemple Pierre Rabhi). :o)

Retour…

Par Anibé :: mardi 10 mai 2011 à 12:54 :: • C’est entre nous…
Salut à Toi, ô Navigateur de l'impalpable Toile !

Je suis de retour (de l'hosto!) et bien contente d'être encore de ce monde (eh oui, j'ai toujours envie de "voir la suite"!!!)

Donc, juste ce petit papier pour m'excuser d'une absence imprévue (quoique tu vas me dire que je ne suis pas là très souvent, certes, mais là, tu as vraiment failli ne plus me lire…)

De retour donc, et avec (ci-après ou ci-dessus, selon l'organisation de ton interface) un petit "articulet" sur les délires fascisants d'un certain ministre (encore jeune, pourtant, on ne croirait pas que la dégénérescence frappe si tôt, et dans un milieu si préservé, voire… privilégié!).

Bizes à toi, ô Internaute, et bonne journée!

Gaz de schiste : EXIT ! :o)

Par Anibé :: mardi 12 avril 2011 à 0:24 :: • Les matins qui chantent!
Voilà. Les gaz de schiste ne seront pas la prochaine gravissime source de pollution en France. En tout cas pas tout de suite. Parce que le lobby du pétrole et du gaz va certainement trouver un moyen de contourner le problème. Mais pour l'instant, une loi est en route et comme c'est la panique totale, pour une fois, on a marqué un point.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion3301.asp

Bonne semaine !
:o)

Le paradis des riches est fait de l'enfer des pauvres (Victor Hugo)

Par Anibé :: samedi 19 mars 2011 à 18:46 :: • On remonte les manches

Je fais passer ce coup de gueule de Michel Bernard, que la revue Silence a mis dans sa lettre d'infos. Faites passer à votre tour: on finira par y arriver, à faire prendre conscience "au plus grand nombre" que le totalitarisme, c'est bel et bien le capitalisme qui nous est imposé à tous et qui nous impose des risques insensés pour qu'une poignée d'esclavagistes puissent continuer à se rouler dans le luxe pendant que le petit peuple crève… Il est temps de choisir son camp: la lutte des classes existe toujours: ce sont les riches qui font la guerre aux pauvres.

***

Je suis en colère

Je suis en colère parce que l'accident de Tchernobyl n'a pas servi de leçon. Et que l'on continue à entendre et lire les mêmes mensonges sur le nucléaire dans les médias.

Je suis en colère quand j'entends à la radio, un haut responsable du nucléaire français nous dire qu'on ne peut remettre en cause le nucléaire : "personne n'a envie de revenir à la bougie". Que je sache, dans les pays européens qui n'ont pas de centrales nucléaires (Autriche, Danemark, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Portugal…), y-en-t-il où l'on s'éclaire à la bougie ? Il n'y a que 441 réacteurs nucléaires dans le monde (dont 58 en France, 55 au Japon)… dans seulement 31 pays, tous les autres pays s'en passent.

Je suis en colère quand en 1979, après l'accident nucléaire de Three-Mile Island, on nous a dit que c'était parce que les Américains étaient moins forts que nous ; quand en 1986, après l'accident de Tchernobyl, on nous a dit que les Russes étaient moins forts que nous… et que je lis aujourd'hui que les Japonais sont moins forts que nous… De qui se moque-t-on ?

Je suis en colère quand on me dit que l'on peut continuer à exploiter encore des vieux réacteurs comme Fessenheim en Alsace (qui a trente ans) parce que "plus il est vieux, mieux on connait un réacteur". Ce n'est pas parce que vous connaissez bien les défauts de votre vieille voiture qu'elle tombe moins souvent en panne et moins gravement. (Le réacteur Fukushima-Daiichi 1, qui vient d'exploser avait 40 ans et a été autorisé à continuer de fonctionner pour dix ans en février 2011 !).

Je suis en colère quand on nous dit que l'on ne peut se passer du nucléaire en France, parce que cette énergie fournit près de 80 % de notre électricité. C'est oublier que l'électricité n'est pas la principale source d'énergie (c'est le pétrole) et que le nucléaire ne représente que 17 % de notre énergie. Si l'on voulait s'arrêter, on pourrait s'appuyer sur une solidarité au niveau de l'Europe : là, le nucléaire ne représente que 35 % de l'électricité et seulement 9 % de l'énergie ! Il suffirait donc d'économiser 9 % pour s'en passer !

Je suis en colère parce qu'au nom de la défense de la croissance économique, les programmes énergétiques français ou européens, négligent toujours plus ou moins le potentiel des économies d'énergies, préférant la surconsommation, éventuellement alimentée par le recours aux énergies renouvelables. Or l'énergie la plus propre reste celle que l'on ne consomme pas. En adoptant les meilleures techniques disponibles et en évitant les comportements énergivores, nous pourrions diviser par 4 notre consommation en une vingtaine d'années.

Je suis en colère parce que les discours économiques nous polluent : on nous dit qu'arrêter un réacteur nucléaire, ce serait de l'argent gaspillé… mais les 1000 milliards d'euros déjà dépensé en 25 ans pour la gestion de la catastrophe de Tchernobyl (et c'est loin d'être terminé), ce n'est pas un gaspillage encore plus grand ? Mille milliards d'euros, c'est sensiblement le coût qu'il a fallut dépenser pour construire l'ensemble des 441 réacteurs actuellement en fonctionnement.

Je suis en colère parce que je sais que l'on peut arrêter relativement rapidement le programme nucléaire français, qu'il existe de multiples scénarios de sortie sur le sujet (de 2 à 30 ans selon les efforts qu'on veut bien consentir).

Je suis en colère quand j'entends mon gendre, 25 ans, ingénieur dans le photovoltaïque, me dire qu'il cherche un nouveau travail car la profession est sinistrée suite aux récentes décisions du gouvernement.

Je suis en colère quand mon fils, 20 ans, me dit : "à quoi ça sert de faire des études si dans cinq ans on a tous un cancer" (et il ne pense pas qu'au nucléaire, mais aussi à la pollution atmosphérique, aux pesticides…).

Alors j'agis, je me suis investi depuis une trentaine d'années dans les médias écologistes pour faire circuler une information moins déloyale et j'incite les journalistes et les lecteurs à prendre le temps d'eux aussi chercher où est la vérité. Comment peut-on encore minorer l'importance de la pollution radioactive au Japon alors que les images sur internet nous montrent les réacteurs en flamme ?

Alors j'agis et je m'engage dans l'une des 875 associations qui animent le Réseau Sortir du nucléaire pour demander à nos élus de faire pression pour un changement de politique dans le domaine de l'énergie. sortirdunucleaire.org

Alors j'agis au niveau local en rejoignant les nombreux groupes locaux qui travaillent à des plans de descente énergétique qui nous permettront de diminuer la menace nucléaire, mais aussi notre dépendance à un pétrole qui va être de plus en plus rare. transitionfrance.fr

Alors j'agis car aujourd'hui si le lobby nucléaire arrive à manipuler élus et médias, c'est parce que nous ne nous indignons pas assez !

Michel Bernard
Journaliste à la revue Silence

revue silence

***


Notre poison quotidien

Par Anibé :: jeudi 17 mars 2011 à 1:46 :: • Cultivons nos neurones…
Ah, j'allais oublier.
Oui, le film de Marie-Monique Robin, "Notre poison quotidien" est passé mardi sur Arte.
Il est visible pendant une semaine sur le site.
Allez-y et prenez le temps de le voir.
Il fait 112 minutes, vous vous installez confortablement, avec un bon café ou un thé (vert), quelques petits biscuits (faits maison, c'est plus prudent!).
Passionnant. Vous allez apprendre des choses. Je vous laisse la surprise. 


Là aussi, va falloir que le peuple se décide à réfléchir à la vie qu'il veut vivre, ou dire clairement qu'il veut rester en esclavage et crever jeune pour les bénéfices des actionnaires de l'industrie chimique.

Bonne journée.

PS : Quand est-ce que vous arrêtez l'aspartame ? Faites gaffe, y'en a aussi dans les médicaments…  

Japon…

Par Anibé :: jeudi 17 mars 2011 à 1:16 :: • Au secours
Certaines personnes de notre bien-aimé gouvernement ont eu le culot de dire qu'il était "indécent" de parler du problème nucléaire alors qu'il se passe des cataclysmes au Japon.

Ce qui est indécent, c'est d'avoir le culot de nier le problème. Et c'est aussi cracher au visage du Peuple japonais, qui est en train d'en prendre plein la tronche sous prétexte que des "ingénieurs" et des "entrepreneurs" ont pris envers eux les mêmes risques que ceux de Three Miles Island, de Tchernobyl, et… de partout ailleurs. Y compris en France où la grande cata n'est (heureusement) pas encore arrivée mais où on ne perd rien pour attendre, vu que les systèmes de refroidissement de secours ne sont pas fiable dans les 3/5e des centrales, que plusieurs sont construites sur des sites sismiques, d'autres en terrains inondables (le Blayais, par exemple), et que pour la totalité les risques de crash d'un avion n'ont absolument pas été pris en compte.

Ensuite, vous avez peut-être remarqué que ces personnes ont assez rapidement fermé leur clapet, vu les vagues que ces déclarations intempestives et indécentes ont suscité. Mais c'était suffisant pour qu'on puisse constater qu'une partie du monde politique est fortement impliqué dans la défense de l'industrie nucléaire.

On est de tout coeur aux côtés des victimes de cette gabegie, qui n'ont eu que le tort de faire confiance (mais avaient-elles le choix?) à des abrutis imbus d'eux-mêmes. Souhaitons-leur de s'en sortir, mais les dégâts sont d'ores et déjà irréparables, et ce sont comme d'hab' les braves gens qui trinquent.

Voilà. Comment épiloguer? Je suis triste et écoeurée, et bien sûr nous sommes nombreux dans ce cas.
Alors, SI ÇA POUVAIT FAIRE PRENDRE CONSCIENCE AU PLUS GRAND NOMBRE D'ENTRE NOUS que le nucléaire est une merde intégrale et que contrairement au discours des "dominants" cette saloperie n'est absolument ni indispensable, ni la panacée. Voici pourquoi:
• seule une petite partie de l'énergie que nous UTILISONS vient du nucléaire (16 % aux dernières nouvelles)
• le reste de l'électricité nucléaire est vendu à d'autres pays (souhaitez-vous crever pour les bénéfices des actionnaires de l'industrie nucléaire?)
• grâce à la centralisation de la production, la majeure partie de l'électricité produite dans le pays fout le camp et se disperse dans les milliers de kilomètres de lignes à haute-tension (entre les 2/3 et les 3/4!!!)

Les solutions existent : production locale et utilisation locale, économies d'énergie, aide à la recherche pour les énergies renouvelables.
Tout le fric investi depuis 50 ans dans la merde atomique pour faire croire que c'est une "énergie bon marché", s'il avait été investi dans la recherche des énergies alternatives, nous permettrait actuellement d'avoir une société libérée de ces polluants (pétrole, charbon, atome, gaz, etc.).
Vous voyez d'ici le tableau: énergie gratuite ou presque, fini le règne des capitaines d'industrie.
J'espère que vous ne vous demandez pas pourquoi ça ne s'est pas fait.
Bonne nuit.


Les éoliennes te font gerber ?

Par Anibé :: vendredi 25 février 2011 à 16:42 :: • Au secours
Les éoliennes te font gerber ?
Réjouis-toi! Tu auras les gaz de schiste !!!
Au lieu d'avoir ces "épouvantables" éoliennes qui "défigurent nos paysages" (sic), tu auras les paysages lunaires dévastés par les derricks, les brûleurs, les norias de camions avalant et recrachant une eau polluée de plus de 500 produits chimiques garantis ultra-nocifs pour la santé (officiellement récupérée, mais en réalité, seulement à 50%). Et les usines hyper-polluantes qui vont avec. Sans parler des risques de déstabilisation des sous-sols.
Qu'est-ce qu'on dit ? Merci !
Et merci qui ?
Ah là, c'est compliqué…
Mais déjà si les imbéciles qui ne connaissent rien aux éoliennes arrêtaient de se faire bourrer le mou par les lobbys des énergies polluantes (et spécifiquement le pétrole et le nucléaire), on aurait pas ces extra-terrestres qui débarquent avec leur matériel qui a prouvé sa nocivité (voir USA et Canada, où les gens tombent comme des mouches dans les régions exploitées).
Ensuite, bien sûr, merci à Borloo qui a officiellement signé des autorisations de prospection sur des milliers de km2 en France. Mais en fait, lui, pareil, il n'y connaît rien: il a laissé faire les "professionnels".
Et tout ça sans que PERSONNE n'ait été mis au courant — même pas les préfets, c'est tout dire — mais pas non plus les maires, et SURTOUT PAS les habitants.
Merci qui ? Oh ben là je te laisse choisir.
Bon appétit.
Pas de lien : il suffit de taper "gaz de schiste" sur ton moteur de recherche, tu vas avoir des milliers de liens.
Et la prochaine fois, évite de voter pour des abrutis.
Oui, je sais, l'éventail se rétrécit si on veut des politiques compétents. Et en l'occurrence, l'extrême-droite ne fait pas partie des compétents: son champ d'action, c'est le racisme, pas les énergies intelligentes. ;o)
Voilà.
N'oublie pas de signer au moins une pétition contre ces saloperies. Je parle des gaz de schiste. Les autres, il suffit de les virer de la vie politique, donc de ne pas voter pour eux. Même si on te donne des choix du genre "bonnet blanc ou blanc bonnet", comme en 2002.
Bonne journée.

PS : Ce papier est fait un peu "à l'arrache", ne m'en veuille pas s'il y a quelques maladresses, imprécisions, voire phôtttttes d'orthographe. ;o)
Tu trouveras toutes les précisions sur la Toile.
PPS : ah, Mermet a fait quelques émissions là-dessus cette semaine, tu peux les réécouter sur le site dédié à "Là-bas si j'y suis".

Ah ben, si, quand même :
http://www.la-bas.org/

Et puis si t'es trop feignasse :
http://www.stopaugazdeschiste07.org/

Libye : j'ai hésité sur le titre de ce papier…

Par Anibé :: mardi 22 février 2011 à 20:22 :: • On remonte les manches
Oui j'ai hésité entre :
"Et de 3 !" et "Coup de chapeau, ter" (mais c'est pas encore fait…)
ou bien :
"Kadhafi pète les plombs" (mais c'est pas nouveau…)
ou encore :
"Kadhafi est foutu" (ma foi, j'en suis persuadée, mais ça va faire encore très mal pour le déloger)

Mais là, faut être logique. Pour les innocents qui n'auraient pas regardé
depuis longtemps une carte de la Méditerranée (ce qui, je l'avoue à ma grande honte, était mon cas il n'y a pas si longtemps, n'ayant plus depuis vingt ans les moyens de me déplacer hors de France), la Libye est située très exactement entre… la Tunisie et… l'Égypte!!!
Alors le vieux dictateur s'accroche, certes, mais maintenant qu'il est cerné et qu'en plus, petit à petit, ses Ambassadeurs le lâchent (y'en a un qui vient de dire qu'il ne peut pas servir une dictature: il était pas au courant avant…), et qu'un à un les corps qui composent les forces de l'ordre (sauf les mercenaires, mais ceux-là sont bien payés, je suppose) font sécession, tôt ou tard il va tomber comme une poire blette.
Mais je suis aussi persuadée que celui-là, contrairement aux autres (qui ont eu le réflexe de se tirer à temps), il va se faire descendre. Et probablement pas tout seul. Dommage: il ne pourra pas être jugé.

Courage les Libyens ! On est avec vous, comme on a accompagné de tous nos vœux (et de notre angoisse) les Tunisiens et les Égyptiens.
La Libye veut respirer ! Il faut l'aider !
Bizatouss

Un OVNI de 2h14 !

Par Anibé :: jeudi 17 février 2011 à 1:55 :: • Sorties
Un vieux pote m'a envoyé ce petit mot :

Après presque deux ans de galère, un budget plus que dérisoire de 70.000 € (post-prod' comprise) et malgré l'indifférence des producteurs et distributeurs français…

ARSENIC ET VIEILLES OREILLES 
de joël chalude et stéphane onfroy

sera projeté en avant-première

samedi 19 mars à 18h
au cinéma "Le Figuier Blanc"
rue de l'abbé fleury 95100 argenteuil
 
premier long-métrage de fiction burlesque jamais réalisé par des Sourds dans l'histoire du cinoche, en langue orale, langue des signes, langue bien pendue, sous-titres en tous genres,
un ovni de 2h14 à découvrir avant qu'il finisse dans un fond de tiroir...

240 places, pas de réservation, tarifs : 6 €, 5 € et 4 €

http://www.servimg.com/image_preview.php?i=100&u=12571457

Note perso : Y'a même Robin Renucci dans la distrib', c'est dire s'il faut aller le voir, ce film !!! ;o)


Coup de chapeau ! (bis!!!)

Par Anibé :: mardi 15 février 2011 à 20:39 :: • Les matins qui chantent!
Un grand coup de chapeau au Peuple égyptien qui a pris sa liberté!

Et à eux aussi tous nos voeux de
grande et belle Année 2011 !
(jamais trop tard, après tout, un début d'année qui commence par une révolution, ça peut bien être salué jusque fin février, nan? )

Ils auront, eux aussi, besoin de beaucoup de vigilance pour ne pas se faire voler leur victoire.

«Renforcer le pouvoir des préfets…»

Par Anibé :: mercredi 09 février 2011 à 16:38 :: • Au secours
«Renforcer le pouvoir des préfets…», c'est le but des réformes en cours, qui visent, selon leur but avoué, à "faire des économies de fonctionnement", et — un peu plus discrètement mais efficacement —, à faire fermer leur g***le aux empêcheurs de "gérer" en cercle bien fermé.
On peut voir la mise en oeuvre de ce but sur la vidéo intégrale des événements qui se sont passés à Anduze il y a quelques jours:
Anduze-la-video-integrale
Ça dure presque 23 minutes, installe-toi, Internaute de mon coeur, mais prends une couverture: ça fait froid dans le dos.
Au fait, après le geste hallucinant (ou halluciné?) du personnage en uniforme qui, selon les témoignages, serait le capitaine des gendarmes (celui qui arrose de gaz lacrymogène à bout portant les élus et les citoyens qui protestent pacifiquement sur la voie devant le train), après ce geste, donc, dont il n'est pas "soupçonné" mais bien "comptable", puisque la preuve est là, on est en droit de se demander pourquoi ce monsieur n'a pas été immédiatement suspendu de ses fonctions, puisque ce geste est interdit dans la mesure où il n'est pas menacé (état de légitime défense) et que personne d'autre n'était menacé.
On peut aussi se demander qui a donné l'ordre au chauffeur du train de commencer à avancer alors que les manifestants étaient sur la voie… Là aussi, "obéir aux ordres" peut être criminel.
On s'interroge sur ces relents nauséabonds, alors que depuis pas mal d'années maintenant, on insiste beaucoup sur le "devoir de mémoire" en référence aux horreurs de la dernière (?) guerre mondiale. Je vais finir par croire que, loin de persuader l'humanité de la nécessité de vivre en harmonie les uns avec les autres, il y en a à qui ça donne envie de réitérer…
La démocratie semble mal barrée ces temps-ci en France…
Réveille-toi, mon poussin, on nous prépare une cochonnerie bien gratinée, et si tu ne veux pas te retrouver avec un flingue entre les mains, en train de canarder des paysans qui ne t'ont rien fait, va falloir dire rapidement que tu n'es pas d'accord…

L'Association, vous connaissez ?

Par Anibé :: jeudi 03 février 2011 à 1:28 :: • Sorties
Pour le cas où vous seriez totalement éloignés des arcanes de l'édition et de la BD* réunies, l'Association est un éditeur de BD qui a fêté ses vingt ans l'année dernière.
Ses 7 employés (sept, oui, comme les nains de Blanche-Neige…) sont en grève depuis janvier contre la décision de la direction de licencier "3 ou 4" de ces petites-mains.

Vous trouverez pas mal d'explications sur ce site :
http://longue-vie-a-lassociation.mopi.fr/
ainsi que le lien vers une pétition de soutien. Si vous voulez que votre nom apparaisse dans la liste publique, il faut mettre nom et prénom dans la case "prénom". Sinon, il n'apparaîtra pas.

Il y a une "picole de soutien" aussi, vendredi 4 février à 19h (oui, ça fait un peu court pour l'agenda, mais j'ai eu l'info que ce soir…): y aller (au "Monte-en-l'air", 71 rue de Ménilmontant, Paris 20e, ben oui, c'est à Paris…), boire un coup et verser une obole pour les aider à tenir le coup, le but étant de remettre l'Association sur de bons rails de gestion en collectif, comme c'était le cas à l'origine.



Voilà.
Bizes et n'abusez pas des boissons alcoolisées, comme on dit chez M.LaPrévention.

* au cas où… BD = "Bande dessinée", c'est à dire un livre avec des pages en papier où sont dessinés des personnages à qui il arrive des aventures.

L'Egypte veut respirer !

Par Anibé :: mardi 01 février 2011 à 14:49 :: • On remonte les manches
Bon, il se passe des choses en Egypte…

Vous trouverez sur le site de la Télé Libre ( http://latelelibre.fr un marque-page à faire d'urgence sur votre navigateur) des liens qui vous mènent vers les infos en direct.

http://www.france24.com/fr/tv-en-direct-chaine-live

Quelques pages de l'Histoire sont en train de se tourner depuis quelques semaines, et ça vaut le coup de suivre les événements.
Bonne journée !

Coup de chapeau !

Par Anibé :: dimanche 16 janvier 2011 à 23:12 :: • Les matins qui chantent!
Un grand coup de chapeau au Peuple tunisien qui a pris sa liberté!

Et tous nos voeux de
grande et belle Année 2011 !

ils auront besoin de beaucoup de vigilance pour ne pas se faire voler leur victoire.

La Nature parle d'elle-même...

Par Anibé :: vendredi 14 janvier 2011 à 13:19 :: • Terriens Amoureux

Sous ce titre, une Amie m'a envoyé ça :

Image hébergée par servimg.com



avec ce petit mot :
«Plage de Portivy, un petit matin d'avril 2010.
Meilleurs voeux 2011»

Ma remarque : «Ouaaaaaaaaaah, super la 'tite crotte du ver de sable… Même ce minuscule hôte de la Planète fait des efforts pour attirer notre attention!»

et Anne m'a répondu : «J'ai pris cette photo un petit matin à Portivy et elle m'a interpellé, comme tu dis le petit ver m'a fait apparaître plein de choses depuis ce jour-là: que nous devons savoir nous arrêter pour REGARDER APPPRECIER ET MEME JOUIR de ce que nous donne la nature.
Bisous tout NATURELS, Anne»

Alors je lui ai demandé si elle m'autorisait à publier cette image sur mon blogue, et comme elle a dit oui, je vous l'offre de sa part.
Bizatouss
Anibé

Appel GEM 2012

Par Anibé :: mardi 11 janvier 2011 à 20:04 :: • Clic = “action !”

Pour éviter d'avoir à revivre le traumatisme d'un nouveau 21 avril engendré par la dispersion des voix de la Gauche et des Ecologistes, nous proposons à toutes les personnes interessées de créer un Mouvement Citoyen pour une Gauche et des Ecologistes Majoritaires grâce à une primaire unique. GEM2012

GEM 2012

Faites passer ! :o)


Tiens, on est début janvier 2011...

Par Anibé :: mardi 11 janvier 2011 à 14:12 :: • Les matins qui chantent!
Ben, pour faire "couleur locale", je vais tout simplement vous souhaiter une...

Bonne, mais alors TRÈS bonne,
et joyeuse,
et inventive,
et créative,
et heureuse,
et imaginative,
et résistante,
et pour tout dire
JUBILATOIRE ANNÉE 2011

Pourquoi agir contre les bouleversements climatiques ?

Par Anibé :: mardi 30 novembre 2010 à 14:22 :: • Sorties
Un communiqué d'ATTAC 92, pas de problème je poste !

>>> Du 29 novembre au 10 décembre, à Cancun au Mexique, sur une plage tropicale, 16eme conférence de l’ONU sur le réchauffement climatique.

La crise climatique est bien plus qu’une crise environnementale.
C'est un des principaux résultats de la domination de l’économie sur l’ensemble de la vie sociale et politique. Les inégalités qui nous frappent proviennent du même système productiviste qui provoque le réchauffement climatique.
Après la conférence de Copenhague (décembre 2009), les décideurs ont continué de piloter avec cette vue à court-terme qui mène aux catastrophes.

Pourquoi accepterions-nous de continuer une politique destructrice ?
Surexploitation des milieux naturels, fractionnement des écosystèmes, invasion de nouvelles espèces prédatrices, changements climatiques. Le mode de production imposé par les transnationales et les banquiers provoque une accélération de ces phénomènes : agriculture intensive, monoculture, manipulations génétiques, brevetabilité du vivant au service des intérêts des grands groupes de l’agrobusiness.
Les espèces animales et végétales disparaissent à la vitesse de 50 à 200 par jour, soit un rythme 1000 à 30000 fois supérieur à celui des hécatombes précédentes.

Cette fois l’homme pourrait bien en être la principale victime
Des extra-terrestres arrivant sur terre en l'an 3000 pourraient se poser la question : comment cette espèce a-t-elle disparue si rapidement ?
Le 4eme rapport (2007) du G.I.E.C. (Groupement Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) est clair sur les risques à court terme: réfugiés climatiques par millions, zones côtières inondées, pluies intenses et inondations, cyclones et ouragans plus forts et répétés, fonte des glaciers et des banquises, cycle de l’eau bouleversé, réchauffement des océans, pénurie d’eau potable, dérèglement des saisons, sécheresses, canicules, baisse de rendements agricoles, disparitions d’espèces animales et végétales, davantage de maladies à vecteur …

Les économies d’énergie et les énergies renouvelables ne suffiront pas.
Si toute la planète avait le niveau de vie américain, il faudrait près de 5 planètes terre pour absorber l’impact écologique.
Il ne peut y avoir de croissance infinie dans un monde fini.
Seule la sortie rapide de la société du gaspillage et de la surconsommation pourrait limiter l’effondrement environnemental.
Certains environnementalistes nous disent que nous aurons besoin de faire des sacrifices pour «sauver la planète».
La planète n’est pas en danger (elle a survécu aux précédentes extinctions).
C’est l’homme qui est en danger.

De plus, la croissance s’avère être une machine à accroître les inégalités :
Depuis 1975 les coûts de la croissance sont supérieurs à ses bénéfices : le P.I.B. a continué d’augmenter mais le nombre de pauvres s'accroit chaque jour, de plus en plus vite.
Paradoxe : la remise en cause de notre société de surconsommation nous parait plus difficile que suivre la pente du suicide collectif. La lutte est en effet difficile, elle s'oppose au pouvoir de la finance, donc au pouvoir politique mondial dominant actuel: le monde n'est pas une marchandise.

La survie de l’humanité est en jeu, pas seulement son confort.
Faudra-t-il subir la généralisation des catastrophes écologiques ?
La solution n'est pas dans les agrocarburants, la croissance durable et autres pratiques destructrices.
La solution se trouve dans la justice sociale.
Consommer moins mais mieux.
Supprimer le gaspillage.
Tout en satisfaisant les besoins raisonnables, on améliore la convivialité et la joie de vivre.

L’opinion publique peut modifier le cours des choses.
Il nous faut mettre en oeuvre une autre société, une autre façon de vivre.

Venez en débattre
à la conférence-débat
avec Fabrice FLIPO
JEUDI 2 DECEMBRE 2010 à 20 H
Salle Heidenheim, Place du Marché à Clichy 92110
M° Mairie de Clichy

Fabrice Flipo est Maître de conférences, Chercheur, membre du Conseil Scientifique d'ATTAC.
Il est l'auteur, entre autres ouvrages, de "Justice, nature et liberté. Les enjeux de la crise écologique".
Contacts : attac92.gp2[CHEZ]gmail.com ou 0147395523

Ce qui est remarquable...

Par Anibé :: mardi 30 novembre 2010 à 14:09 :: • C’est entre nous…
Ce qui est remarquable, disais-je, sur le site "ZeBlog.com", ce sont les phénomènes étranges: je te disais l'autre jour, ô subtil Internaute, que je supprimais la possibilité de mettre des commentaires parce que j'en avais un peu ras la callebasse de passer tout mon temps à supprimer les liens vers des sites consuméristes (voire porno, mais heureusement on semble échapper la plupart du temps à ça, quoique faut pas trop que je m'avance, vu le niveau d'humour de la maintenance...) au lieu d'écrire de nouveaux papiers sur les événements étonnants qui arrivent dans notre beau pays — et dans la plupart des autres, ne soyons pas mesquins... —.
Phénomènes étranges qui font que, malgré L'IMPOSSIBILITÉ DE POSTER DES COMMENTAIRES, eh bien... il y a quand même des "commentaires". Enfin, je veux dire, des LIENS VERS LESDITS SITES CONSUMÉRISTES.
A noter que je l'écris en gros pour que LA PERSONNE qui les poste remarque que j'ai remarqué, hein... Et je dis bien "LA PERSONNE" parce que là, techniquement et EN PRINCIPE, depuis le 17 novembre, les robots ne peuvent plus poster. De toute façon, j'avais bien compris le système, mais vu que des "commentaires" ont en effet été postés depuis, le doute n'est plus possible.
Ce qui est bizarre, c'est qu'il y a un nouveau système de filtrage des commentaire depuis juillet dernier... Enfin, de nos jours, rien n'est plus sûr, voyez-vous...
Donc, ami Internaute, si tu vois des mentions de commentaires, ne clique pas sur le lien, à moins que tu n'aies envie de te faire escroquer en achetant des sacs Cha-mès de contrefaçon, ou des chaussures Nik-das de contrebande.
Bizes chez toi et bon hiver !

Signe des temps de m****

Par Anibé :: mercredi 17 novembre 2010 à 16:20 :: • Ras le bol
Salut à Toi, ô Internaute de la subtile Toile !

Tu ne remarqueras sans doute pas le changement, parce qu'en général tu ne laisses pas de commentaires sous mes proses désabusées... mais aujourd'hui, les moteurs-spammeurs ont fini de me brouter la laine sur le dos, comme on dit dans mon pays.

Eh oui, les choses étant ce qu'elles sont, et cette interface (Zeblog.com) fonçant à travers l'Univers comme un Startreck en folie, c'est à dire sans pilote connaissant les manettes (ou le contraire, c'est à voir...), je me vois contrainte de supprimer la possibilité de laisser des commentaires, faute de quoi chaque jour un plouc (pardon aux ploucs historiques) vient déposer sous mes papiers des publicités pour des contrefaçons de sacs à mains de m**** qui ne font pas partie des choses que je souhaite à l'Humanité dans son ensemble. Et comme je n'ai pas envie de passer une demi-heure tous les jours à virer ces cochonneries, ben, voilà...

En effet, personne ne gérant plus depuis longtemps cet hébergeur, tout le monde peut venir s'amuser aux dépens des bloggeurs, y compris en recopiant le code "captcha", ce qui en principe est impossible à un robot...

D'ailleurs, il y a quelques semaines, mon blogue avait purement et simplement disparu. Il a subitement réapparu, sans aucune explication, après que je me fusse enquise auprès de la "Direction" des raisons de ce phénomène. Tu peux donc constater, cher Internaute, que c'est le b***** total, et qu'en conséquence, je prends les mesures qui sont à ma portée pour sauvegarder l'avenir de ce blogue, si cela est encore possible.

Si jamais tu veux me joindre, tu peux toujours m'envoyer un courriel (en principe, c'est encore possible, mais va savoir...): je me ferais un plaisir de publier les commentaires non-spams qui me parviendraient.

Embrasse pour moi ta famille et tes vrais amis, et n'oublie pas de venir me voir de temps en temps: c'est vrai que je ne mets pas souvent de nouveaux papiers, mais reconnais qu'en général ça vaut le coup!!!


Vite, vite... oups... mercredi, c'est...

Par Anibé :: lundi 11 octobre 2010 à 14:37 :: • Les petits plaisirs
Salut à tou-te-s Internautes de mon coeur !

Un Ami m'a envoyé ça hier, alors vite fait, je vous répercute l'invitation...

LE 13 OCTOBRE 2010
JOURNÉE SANS ACHATS !!!
D'autres pays l'ont déjà fait. Et ils ont réussi à  faire baisser le prix des pâtes alimentaires pour l'Italie.
Deux jours de  grève d'achats ont suffi pour faire reculer l'énorme augmentation du prix des pâtes.
Même action au Liban pour le prix du pain, le lendemain de la grève d'achats le prix du pain reprenait son ancien prix.
PARTICIPEZ AU MOUVEMENT NATIONAL
LE GOUVERNEMENT ET LES GRANDS FINANCIERS DE  CE PAYS SE  SOUVIENDRONT :
Vous êtes invités, tous et toutes, ce jour-là à ne RIEN ACHETER surtout :
- L'ESSENCE - GAZOIL  - TABAC
- JEUX DE HASARD (ts jeux de la Française des Jeux)
- ALCOOL
- BOYCOTT DE LA GRANDE DISTRIBUTION (sauf les petits commerces de proximité)
- ESSAYER DE NE PAS ETRE VERBALISE (radars, feu rouge, stop, stationnement ....)
Avec un minimum d'organisation, nous pouvons tous y arriver.
Ce message n'est issu d'absolument, aucun parti politique ni aucun syndicat.
Imaginez l'impact que ce mouvement solidaire national pourrait engendrer.
Cette action sera et c'est certain plus efficace que n'importe quelle grève ou manifestation !!!!.
CETTE  ACTION FERA CHANGER LES CHOSES ;                        
DIFFUSEZ CE MAIL À TOUS VOS CONTACTS INTERNET...
FAITES VITE, la date sera vite arrivée
PREVENEZ VOS AMIS, COLLEGUES, FAMILLES ... qui eux-mêmes préviendront à leur tour, leurs amis, familles, etc ......
L' EFFET BOULE DE NEIGE SE FERA  NATURELLEMENT
Servons nous d'internet, cette  merveilleuse invention.
AIDONS NOUS et nous parviendrons à  faire reculer la vie chère.
Ne dites pas "cela ne servira à rien "  
Observez le 5 avril les réactions constatées grâce à vous, grâce à nous.
Cessons de nous plaindre et AGISSONS
Fin de citation

Bonne journée d'économies !

Vignes transgéniques et politique de fous

Par Anibé :: vendredi 27 août 2010 à 11:18 :: • Cultivons nos neurones…
Voici un communiqué de FNE (France Nature Environnement) qui explique un peu cette histoire de vignes OGM, pour le cas où vous seriez un jour tenté de boire de la piquette transgénique…
Bon, j'ai pas réussi à importer les raffinements typographiques, mais vous pouvez toujours télécharger le communiqué*** (et le transmettre à vos copains et copines qui aiment le BON vin)

Citation :

Vignes OGM : L’argent du contribuable investi à perte dans une recherche inutile
Les explications de Lylian Le Goff, co-pilote de la mission biotechnologies de FNE.

Suite à la visite des ministres Valérie Pécresse (recherche) et Bruno Le Maire (agriculture) à Colmar, le gouvernement a réaffirmé à cette occasion son soutien aux chercheurs et a promis de nouveaux crédits. Mais est-il utile d’investir l’argent public dans la vigne expérimentale transgénique ? Pour FNE, la réponse est non.
Les ministres de la recherche et de l’agriculture, le 24 août 2010, sont venus constater les dégâts subis par les vignes transgéniques d’une expérimentation menée par l’INRA de Colmar sur le court-noué, suite à l’action de faucheurs le 15 août. Alors que plus d’un million d’euros ont déjà été investis sur ce type de recherche, cette visite a été l’occasion d’annoncer, selon l’AFP, que « le gouvernement est prêt à financer une nouvelle culture expérimentale de vigne transgénique ». L’utilisation de l’argent du contribuable est-elle pertinente en la matière ?
La recherche scientifique n’est pas une fin en soi. Elle ne doit pas prêter à un amalgame entre sa composante fondamentale, indispensable à la progression de la connaissance et à la maîtrise des applications, et la recherche appliquée, laquelle doit répondre à des objectifs cohérents et transparents ainsi qu’à des impératifs légaux, démocratie et Etat de droit obligent ... ce qui n’est pas le cas ici.

Des cultures expérimentales en indélicatesse avec le droit.
Une première autorisation accordée à cette expérimentation par le ministre de l'Agriculture pour la période 2005-2009 a été annulée par le tribunal administratif de Strasbourg le 30 septembre 2009 à la suite d'un recours de FNE : cette autorisation n’imposait pas un suivi environnemental et sanitaire de l’expérience une fois achevée, alors qu’il s’agit d’une obligation en droit européen.
Qu’à cela ne tienne, l’INRA obtient une nouvelle autorisation du ministère le 17 mai 2010, celui-ci faisant fi cette fois des conditions d’accès à l’information en matière d’OGM prévues par le droit européen ; FNE dépose au ministère de l’agriculture le 19 juillet 2010 un recours préalable et gracieux en vue du retrait de cette nouvelle autorisation.

L’opposition légale de FNE aux essais d’OGM en milieu ouvert repose sur de solides arguments scientifiques et socio-économiques.
> sur le plan scientifique : FNE juge inacceptable de livrer en milieu ouvert, comme dans cette expérimentation, un principe biologique de découverte récente dont le fonctionnement reste très mal connu et par conséquent non maîtrisable.
On ignore encore beaucoup du fonctionnement du génome, notamment des interactions facilitatrices ou inhibitrices entre gènes et encore plus de l’épigénétisme qui régit les relations entre le génome et son environnement cellulaire.
Les manipulations génétiques concourent à faire progresser la connaissance du fonctionnement du génome et FNE ne s’y oppose pas, à condition que ces manipulations répondent à cet objectif de recherche fondamentale en milieu fermé.
Qu’en est-il des réactions provoquées par l’insertion transgénétique, tant au niveau des réarrangements épigénétiques que des nouvelles interactions entre gènes, et de leurs effets non intentionnels ? Voilà un vaste champ d’investigation pour la recherche fondamentale, délaissé au profit d’une recherche appliquée ne pouvant disposer par là même de la maîtrise des moyens mis en oeuvre, et généralement financée par des investisseurs privés qui visent avant tout une performance financière.
Précisément, dans le cas de l’expérimentation de Colmar sur le court-noué, le phénomène mis en oeuvre (l'extinction post transcriptionnelle des transgènes) a été décrit en 1996, c'est à dire après les constructions génétiques utilisées en Champagne lors du premier essai de ce type, et demeure très mal compris. Les auteurs de l'essai supposent que ce mécanisme serait en cause dans la protection partielle observée contre le virus du court-noué.
Comment, dès lors, supposer une quelconque maîtrise de phénomènes largement ignorés, mais placés en milieu ouvert ? Comment peut-on à la fois dire que l’INRA essaie de déterminer, en toute indépendance, la pertinence et les risques éventuels de ce type de technologie dans la lutte contre le court-noué (Le Monde du 16.08.10) et entendre les Ministres de la Recherche et de l’Agriculture, lors de leur visite à Colmar, affirmer que ces ceps ne présentaient aucun danger pour l'environnement ou la santé (AFP) ? Faut-il comprendre que l’on a investi déjà plus d’un million d’euros pour déterminer des risques qui n’existent pas ?
> sur le plan socio-économique : FNE a toujours fait valoir, notamment au cours du Grenelle de l’environnement, qu’il faut avant tout considérer l’intérêt socio-économique éventuel des OGM et pas seulement leurs risques. Autrement dit, à quoi bon s’exposer à des risques si le jeu n’en vaut pas la chandelle ?
Or, ces OGM appliqués à l’agriculture font l’objet d’un rejet constant et massif des consommateurs et d’une prudente réserve – pour le moins – des agriculteurs, car il en va de l’image de marque de leurs produits : c’est pourquoi, d’ailleurs, les producteurs de champagne ont bien été les premiers à refuser toute ingérence des OGM dans leur production.
La France, l’Europe, ont beaucoup à perdre avec des OGM ne répondant pas à une demande et qui porteraient donc immanquablement atteinte à l’intégrité de leur
environnement et à la spécificité de leurs territoires. L’article 2 de la loi OGM du 25 juin 2008 protège précisément cette intégrité et cette spécificité, qui sont les garants de notre compétitivité. Or, les critères de qualité liés à ces terroirs seraient détruits par les contaminations transgéniques et le renforcement de la standardisation de l’agriculture.
Plutôt que de poursuivre une fuite en avant due au refus de mettre en cause la logique productiviste et d’aggraver ainsi notre dépendance vis-à-vis des industries semencières et chimiques, notre agriculture a tout intérêt à développer des modes d'exploitation durable et de qualité existants, pourvoyeurs de nombreux emplois et socialement bien acceptés. Cela suppose de renforcer leur efficacité par des recherches agronomiques s'appuyant sur des méthodes préservant la physiologie des sols et des espèces.
L’INRA a vocation à développer ces vraies alternatives compatibles avec un développement soutenable. Force est de constater à quel point les OGM se sont imposés à nos responsables comme de pseudo solutions à de vrais problèmes de société : le tintamarre transgénique actuel fait passer totalement sous silence les remarquables résultats obtenus par l’INRA de Montpellier qui a obtenu par une hybridation classique sans le moindre risque biologique un porte greffe résistant au court noué. Cela démontre l’inutilité de la voie transgénique, d’autant plus inutile que l’on sait que l’agent obtenu par transgénèse qui est censé s’opposer au virus est lui-même inactivé à une température inférieure à 13°C, comme la recherche fondamentale l’a montré par ailleurs .

Pour une politique agricole préservant notre sécurité et notre indépendance alimentaire
L’agriculture française doit importer 4,7 millions de tonnes par an de tourteaux de soja, et c’est la principale cause d’importation des OGM en France. Notre agriculture a tout intérêt à développer des modes d'exploitation durable et de qualité existants.
Mais d’un côté les ministères de la recherche et de l’agriculture financent la recherche sur les OGM. De l’autre, ils tardent à rendre un rapport sur « le plan de relance de la production de protéines végétales alternatif aux cultures d'OGM afin de garantir l'indépendance alimentaire de la France », selon les termes mêmes de l’article premier de la loi OGM du 25 juin 2008 qui accordait un délai de six mois au gouvernement pour présenter ce plan au Parlement. D’un côté on se prive de notre trèfle, de notre luzerne et moult autres légumineuses, de l’autre on grève notre balance commerciale en ouvrant la porte aux OGM… Voilà un autre scandale que nos ministres en déplacement à Colmar ont oublié de dénoncer.
Notre agriculture est effectivement grandement dépendante d’importations de protéines végétales pour nourrir les élevages, de l’ordre de 4,7 millions de tonnes par an de tourteaux de soja, porte d’entrée principale des OGM dans les chaînes alimentaires en France et en Europe. Alors que l’on pourrait – que l’on doit – développer une production sur nos sols de légumineuses équivalentes, dont les surfaces cultivées en France n’ont jamais été aussi faibles : 632 000 hectares en 2007 contre 3 millions en 1960, selon le Commissariat Général au développement durable du Ministère de l’Ecologie.

Forte de ces constats, FNE :
- s’alarme de l’utilisation de l’argent public à des fins de recherche allant à l’encontre d’un véritable développement soutenable ;
- demande à l’INRA de faire connaître les pourcentages de chercheurs dévolus aux biotechnologies et ceux se consacrant aux alternatives éco-biologiques ;
- demande au gouvernement quelle est la part du budget consacrée au développement des OGM en agriculture et celle consacrée au « plan protéines » devant assurer notre indépendance alimentaire.

Fin de citation.

Allez, bon ouikène !

*** http://fne.asso.fr/fr/vignes-ogm-largent-du-contribuable-investi-a-perte-dans-une-recherche-inutile.html?cmp_id=33&news_id=1768&vID=1 

Tiens pour changer, une 'tite recette!

Par Anibé :: dimanche 08 août 2010 à 19:25 :: • Les petits plaisirs

Tiens pour changer, une 'tite recette : 


Le Confit de gingembre

Faut dire que j'aime bien les sushis, les sashimis, les chirashis, toutes ces petites choses délicieuses qu'on va s'offrir quand on n'a pas le courage de cuisiner et qu'on a envie de se faire un petit plaisir quand même.

Adoncques, le problème c'est qu'avec ces petites douceurs, on a en général (quand on est bien avec son traiteur asiatique préféré) droit à un gros paquet de gingembre mariné*. Bon, j'aime bien aussi, mais souvent, il y en a beaucoup trop (surtout quand il n'est pas au top: trop sucré, pas assez, trop vinaigré, pas assez mariné, etc.). Et comme je n'aime pas jeter la nourriture, ça se retrouve dans le frigo: on finit par stocker ça dans un bocal, puis deux… Au bout de 3, on se dit qu'il faut faire quelque chose… :oD

*(Nan, même si tu dis «non du gingembre, j'en ai plein» ou «non, les baguettes, j'en ai 300 paires», tu y as droit, tu les auras!!!)

Donc, voici la recette du Confit de gingembre!

Récoltez tout le gingembre que vous avez en stock (ou achetez un paquet de gingembre mariné si vous avez tout balancé), égouttez, pesez (ne jetez pas le vinaigre, ça va servir).
Mettez dans votre robot-mâcheur préféré le gingembre et le vinaigre, réduisez en petits morceaux (pas en purée, quand même, faut qu'on ait encore quelque chose à mâcher).
Mettez dans une casserole en inox ou en émail (pas d'alu ni de teflon: le vinaigre ça fait des trous dans ces choses-là) du sucre de canne roux pour un poids égal à celui du gingembre, et le mélange gingembre-vinaigre.
Ajoutez un peu de gingembre en poudre, et une pincée de sel (selon goût, comme on dit).
Touillez !
Chauffez à feu moyen puis doux, en remuant de temps en temps jusqu'à ce que le liquide soit pratiquement évaporé. Goûtez pour savoir le goût que ça a (ça peut être utile de savoir ce qu'on cuisine…) et rectifier éventuellement ;o)
Quand la cuisson est terminée, mettez dans de petits bocaux, placez sous un torchon, attendez que ça refroidisse.
Puis quand c'est froid, bouchez, et retournez les bocaux pour que ça ferme hermétiquement.
Collez des étiquettes indiquant le contenu et la date de fabrication (ci-dessous un modèle du genre!)
Gardez un bocal pour vous, offrez les autres.
Vous allez vous faire une réputation de cuisinier-e hors cadre.
Avec quoi manger ça ? Avec de la viande, de la charcutaille, du poisson, des céréales, ou des trucs végétariens, ou même des frites.
Miam !




Commentaires

Le dimanche 15 août 2010 à 14:38, par Anibé
Bon, les pseudo-commentaires des robots pour vous envoyer visiter des sites commerciaux ou des sites de c**, je les vire, hein.
Donc, il y avait un "commentaire" (7 liens pour des chaussures et des sacs!!! Oui, «7 d'un coup»!), mais je l'ai viré.
Bonne journée à toi, ô internaute de la fluctuante et impalpable trame! ;-)

Dîner de cons ?

Par Anibé :: mercredi 04 août 2010 à 18:47 :: • Au secours
France Nature Environnement lance une question légitime face à l'incohérence du gouvernement français (et de son mini-stre de l'Agriculture, Bruno Le Maire)

Profitant de l'été, le ministre fait passer au catalogue français des semences autorisées un paquet de semences OGM non-autorisées...
Pourtant, la canicule n'a pas duré si longtemps qu'elle ait pu dessécher les neurones du ministre. Si???

OGM et jeu de c***


Copinage : un festival sympa en Bretagne!

Par Anibé :: samedi 24 juillet 2010 à 10:47 :: • Terriens Amoureux

Voilà, c'est des potes, si vous passez dans le coin, n'hésitez pas! Et bonnes vacances!


Juger les pollueurs criminels

Par Anibé :: jeudi 08 juillet 2010 à 11:01 :: • Clic = “action !”
Texte de la pétition internationale :

Les soussignés demandent à tous les responsables politiques de la planète:  
• de traduire devant la Cour internationale de justice les criminels qui sont à l'origine des méga pollutions du golfe du Mexique, du delta du Niger, etc., avec création d'une commission d’enquête internationale indépendante
• d'interdire tous les projets de forage en mer, en Alaska et dans toutes les réserves de biodiversité (Amazonie....)
• d'investir massivement dans les alternatives aux combustibles fossiles (pétrole, gaz, uranium) et les économies d'énergie.

Explications et adresse de la pétition :
http://www.cyberacteurs.org/actions/presentation.php?id=140

Pétition mise en ligne le 07/07/2010
Elle sera envoyée aux responsables politiques de la planète
Elle prendra fin le : 31/12/2010

Je me réjouis de voir enfin émerger la demande de juger ces criminels qui par cupidité s'octroient le droit d'anéantir la Vie sur notre Planète bleue. Et j'espère que cette demande va aboutir. Et que les vrais responsables (propriétaires des multinationales, dirigeants et "grands actionnaires") des calamités qui nous tombent dessus vont finir leurs jours en taule!!!

Vous connaissez l'ACTA ? Non ? Normal : c'est SECRET!

Par Anibé :: jeudi 08 juillet 2010 à 10:50 :: • C’est entre nous…
Tandis qu'on vous enfume depuis des années avec HADOPI, on prépare encore pire EN SECRET... Filtrage, blocage de sites ou d'applications Internet — en un mot, flicage —, l'ACTA (acronyme anglosaxon de "accord commercial anti-contrefaçon") prépare lui aussi une vision totalitaire de l'Internet - avec l'accord frais et joyeux des Etats du monde entier, bien entendu...
Bien sûr, tout le monde n'est pas tout à fait d'accord avec cette façon de voir.

Très court extrait : «Sur un strict plan juridique, c'est difficilement contestable. Sur un plan pratique, c'est dévastateur. L'amendement Vivendi a créé  une véritable psychose en France, les développeurs et éditeurs ne voulant logiquement pas prendre le risque de se retrouver devant un tribunal parce qu'ils ont inventé le couteau qui a servi à tuer.»
Je vous laisse le plaisir de lire les différentes pages consacrées à ce sujet.
http://www.numerama.com/magazine/15124-acta-comment-le-traite-prevoit-riposte-graduee-et-filtrage-faq.html
http://www.numerama.com/magazine/15211-3-mois-pour-exiger-la-transparence-sur-l-acta-au-parlement-europeen.html
http://www.numerama.com/magazine/16168-anti-acta-dernier-jour-pour-convaincre-encore-70-deputes-maj.html
http://www.numerama.com/magazine/16167-le-vote-du-rapport-gallo-sur-la-contrefacon-reporte-a-la-rentree.html

Les Députés européens doivent signer une demande d'amendement pour encadrer un peu mieux ce projet stupide qui ne vient qu'ajouter une inutile paranoïa à un domaine où la Loi existe déjà depuis fort longtemps : les droits d'auteur. Et quand on sait comment le grand capital interprète le droit d'auteur, ça peut faire peur — primauté du fric sur la création, brevetage du Vivant, et autres innocentes peccadilles...

***

Tiens, en parlant d'HADOPI...

On semble revenir à une vision un peu plus "raisonnable" des choses sur l'HADOPI...
http://www.numerama.com/magazine/16181-hadopi-il-n-est-plus-question-de-tribunaux-speciaux-en-region.html
Faut dire que créer neuf TGI en région spécialement pour traiter les dossiers transmis par l'Hadopi, alors qu'on est en train de supprimer des milliers de postes de fonctionnaires — et que juges et autres magistrats se plaignent depuis des années de ne pas disposer des moyens nécessaires pour rendre la Justice dans des conditions correctes — ça la foutait un peu mal... ;o)

Appel National pour l'École Publique

Par Anibé :: lundi 07 juin 2010 à 0:03 :: • Au secours

Rassemblement Le 19 juin : "Fête l'Ecole Publique"  et dénonciation du plan de destruction massive d'emploi dans l'Education nationale

Pétition
 
L’École publique, laïque et gratuite crée le lien social indispensable pour faire face aux défis d’un monde en crise. C’est elle, et elle seule, qui permet de garantir la cohésion sociale. Elle est pourtant aujourd’hui menacée par des choix politiques qui favorisent le privé et encouragent le consumérisme éducatif.

Redonnons la Priorité à l’École laïque !
Le service public et laïque d’éducation doit garantir à chaque élève une scolarisation de qualité sur tous les territoires. Il doit permettre à chacune et chacun, quelle que soit son origine culturelle ou géographique, quelle que soit sa condition, quel que soit son handicap, de bénéficier d’une éducation et de s’approprier « le vivre ensemble » dans un espace où la liberté de conscience est strictement respectée.
Aujourd’hui, le service public et laïque d’éducation n’est plus une priorité de l’état.
Les nombreuses décisions ministérielles le montrent :
    * les dizaines de milliers de suppressions d’emplois qui ne cessent de le frapper durement, le fragilisent en zone rurale et l’asphyxient en zone urbaine,
    * les aides publiques concédées aux établissements privés (à 95% catholiques) qui n’ont jamais été aussi élevées. Il s’agit de près de 7 milliards d’euros octroyés chaque année par l’État, auxquels viennent s’ajouter les participations obligatoires versées par les collectivités locales,
    * la loi Carle qui amplifie le financement de la concurrence au service public et conforte la logique de "marché" scolaire,
    * la suppression de la sectorisation, qui transforme les parents d’élèves en consommateurs d’école,
    * le développement du privé par le plan banlieue, là où les besoins du service public sont les plus criants, là où la ségrégation sociale est la plus forte,
    * les accords "Kouchner Vatican" (qui remettent en cause les règles de collation des grades universitaires au bénéfice des instituts catholiques) ainsi que les projets de financement par l’état de l’enseignement supérieur privé.
Nous, signataires de cette pétition, refusons l’affaiblissement organisé par l’État, de notre service public et laïque d’éducation.
L’éducation n’est pas une marchandise. La liberté de conscience doit être respectée partout et pour toutes et tous. L’argent de tous doit cesser de financer les choix de quelques-uns.
Nous exigeons une orientation politique qui fasse clairement le choix de l’École publique, laïque et gratuite.
Nous réaffirmons qu’il n’y a qu’une École de la République.
Nous demandons que l’effort éducatif de la Nation soit réservé au développement de l’École de la Nation.
 
Pour signer la pétition : Appel pour l'Ecole publique

Organisations signataires
DDEN, FCPE, SE-UNSA, UNL, UNEF, LMDE, APAJH, UNSA-EDUCATION, FERC CGT, SNETAA EIL, FGR-FP, CGT EDUC ACTION, FAEN, ADLPF (ASSOCIATION DES LIBRES PENSEURS DE FRANCE), A ET I, SNPDEN, SNIES, UNSA, SNPTES, SUP'RECHERCHE, CNAFAL, ANATEEP, UFAL, SIEN, UNSA LABOS EDUCATION, SNCL, L'APPEL DES APPELS, SNASEN, ADFE, SNMSU, SNPSYEN, GDID, SUDEL, UNSA TECHNICOLOR, FNER, RNCE (RESEAU NATIONAL DES COMMUNAUTES EDUCATIVES), CDPEPP (DEFENSE DE L’ECOLE PUBLIQUE DE PROXIMITE), UDAS (UNION DES ALTERNATIVES SYNDICALES), CONVERGENCE REPUBLICAINE, UNSA MAIF, SGL (SYNDICAT GENERAL DES LYCEENS), FLE ( FRONT DE LUTTE POUR L'EDUCATION), SNEA...
   
A ce jour :
125441 signatures par internet 
56826 signatures papier 
182267 signatures au total 

***

Marre de se faire piétiner la tronche ?
"Rise And Rise Again, Untill Lambs Become Lions"



FOUS À LIER !!!

Par Anibé :: mercredi 05 mai 2010 à 22:03 :: • Clic = “action !”
*La multinationale Monsanto revendique de la viande comme invention*

Extrait d'un site d'alerte :
«Dans un cas de demande de brevet toujours en suspens Monsanto revendique même des droits de propriété sur du jambon et des steaks. En effet la demande de brevet d'invention WO2009097403 revendique des droits sur la viande en provenance de cochons nourris avec des plantes génétiquement modifiées par Monsanto. Un brevet analogue a été déposé par Monsanto pour des poissons produits en aquaculture durant le mois de mars 2010 (WO201027788). Les autorités ont déjà donné leur aval à des brevets sur des aliments de grande portée comme le brevet européen (EP 1356033) accordé en 2009 à Monsanto. Ce brevet englobe toute la chaîne alimentaire depuis la semence en passant par les plantes modifiées génétiquement jusqu'aux produits alimentaires tels que viande ou huile.»

Mais MONSANTO n'est pas le seul à vouloir mettre la main sur TOUTE la production agricole du MONDE ENTIER. Oui, je sais, ça semble tellement invraissemblable, mais on est très loin de la "théorie du complot" qu'essaient depuis des années de nous faire avaler les gros industriels, et les politiques qui leur servent la soupe (contre rémunération???).
En effet, tout ceci est très réel, et les brevets concernent principalement Monsanto, Syngenta, Dupont, mais aussi d'autres boîtes, et il y a même des trucs étonnants (l'état d'Israël, par exemple...).
Les brevets sont bien réels, vous les trouverez en suivant les fils que je mets en bas de ce papier.
Et il est à noter que ça ne s'adresse pas seulement à des animaux ayant bouffé des OGM...
Ils veulent s'approprier l'ensemble de ce qui vit sur cette planète, et pas seulement leurs m***es d'OGM.
Oui, ils s'attaquent maintenant aux processus qui permettent depuis des siècles d'améliorer les productions (par hybridation, méthodes de sélection, etc.).
Prenons, par exemple, une méthode de croisements entre un chou sauvage et un chou cultivé, croisement qui permet d'obtenir un chou plus gros ou résistant (naturellement) à telle maladie ou tel prédateur. En déposant un brevet sur cette méthode (qu'ils n'ont pas inventé, mais dont ils vont établir l'existence), il revendiquent le paiement de royalties sur cette méthode, mais aussi la propriété de la production résultant de cette méthode. Etonnant, non???
Et puis éventuellement, la production résultant de la 2e ou 3e génération.
Idem pour l'amélioration des races d'animaux, dont les pratiques sont issues d'un ou deux siècles de travail des éleveurs.

Comment ça s'appelle, ça? Hmmm... une escroquerie?

Quant aux experts qui accordent des brevets à ces gens-là, soit ce sont des abrutis qui ne comprennent pas ce qu'ils lisent, soit ils sont actionnaires des boîtes en question... Après tout, ça se comprendrait.
Mais il me semble bien que c'est incompatible, selon la loi...

Autre extrait sur les conséquences de certains brevets:
«Citons pour exemple :
- biopiratage : Le brevet revendique toutes les sous-espèces de tomates sauvages pouvant être croisées avec des variétés disponibles sur le marché et produisant alors des fruits avec une teneur en eau réduite. La sous-espèce Lycopersicum hirsutum, en provenance d'une région située entre le sud de l'Equateur et le Pérou central, semble être la plus convoitée selon la demande de dépôt. Elle revêt une grande importance pour la sélection, car elle résiste à de nombreuses maladies.
- Mise en danger de l'alimentation mondiale : Des brevets comme celui sur la tomate ridée ou le brocoli comprennent toute la filière de production depuis la sélection normale jusqu'à l'aliment final avec pour effet la mainmise sur toute la chaîne de production alimentaire par le détenteur du brevet. Les sélectionneurs ne pourraient dès lors plus recourir à une source ouverte (ce que garantit pourtant le droit international d'obtention végétale aux sélectionneurs) et le libre échange de semences, tel qu'il est surtout pratiqué entre les agriculteurs dans les pays en développement, devrait cesser. De plus, les brevets entraînent souvent des hausses de prix avec à la clé une aggravation de la crise aigue de l'alimentation qui règne déjà dans nombre de pays en développement.»

Un autre encore :
«WO2005/015989 et WO2005/017204 – Porcs et troupeaux de porcs
Depuis 2005, la société américaine Monsanto a déposé environ une douzaine de demandes de brevets mondiaux sur les porcs normaux et les procédés de sélection afférents.
WO 2005/015989 couvre l’idée relative à la manière d’associer les éléments normaux de l’élevage et revendique l’ensemble des troupeaux d’animaux.
Dans WO 2005/015989 (EP1651030 A0 - Method for genetic improvement of terminal boars), Monsanto décrit les méthodes générales d’élevage porcin, telles que le croisement normal et les procédés de sélection, en ayant recours à l’insémination artificielle et à d’autres méthodes déjà utilisées. Ce que l’on appelle « invention » consiste principalement à combiner ces éléments pour accélérer l’élevage d’animaux qui sont meilleurs en termes de qualité de la viande, de santé et d’autres aspects économiques. Le brevet couvre l’idée relative à la manière d’associer divers éléments d’élevage, mais revendique également l’ensemble des animaux voire des troupeaux d’animaux utilisés pour l’élevage.
Quelques citations issues des revendications du brevet :
Revendication 43 : Un troupeau cible produit au moyen d’une méthode conforme à ...
Revendication 53 : Une production d’un troupeau de suidés (PS) produite en ayant recours ...
Cela signifie que non seulement certaines des pratiques d’élevage seront monopolisées mais que l’ensemble des animaux feront l’objet d’un brevet. »

Bon, pour essayer de faire court ici, je vous mets quelques adresses** pour que vous puissiez vous faire une idée du délire mégalomaniaque des fous furieux qui dirigent ces "entreprises" (et qui relèvent à mon avis de la psychiatrie).
Lisez au moins quelques pages, ça vaut son pesant de moutarde!

http://www.no-patents-on-seeds.org/index.php?option=com_content&task=view&id=76&Itemid=20

http://www.swissaid.ch/wFrancais/entwicklungspolitik/Caravanes_des_semences/Message.php

Il y a deux pétitions différentes, signez-les toutes les deux, ce n'est pas du "copié-collé"!

Chez les Cyber @cteurs :
http://www.cyberacteurs.org/actions/form.php?id=93

Et l'Appel mondial sur un site allemand de lanceurs d'alerte (mais il y a les pages en français):
http://www.keinpatent.de/?id=138&L=3

FAITES PASSER ! C'EST TRÈS GRAVE, TRÈS SÉRIEUX, ET ÇA URGE !!!

** je n'ai pas le temps de faire les liens, faites un copié-collé dans la fenêtre de votre navigateur

Ah, j'ai failli oublier : quelqu'un demande...
«Si demain les animaux  engraissés par les OGM de Monsanto deviennent propriété de Monsanto, en sera-t-il de même pour les êtres humains qui consommeront de la viande Monsanto ?»

Trois petits films contre le grand capital

Par Anibé :: lundi 26 avril 2010 à 10:06 :: • Sorties
"Ciné-Croque" à la Maison des Métallos à Paris

Projection Mardi 18 mai à 19h30
Entrée libre

http://www.maisondesmetallos.org/Cine-Croque,506.html

"Trois petits films contre le grand capital"

Le temps des bouffons
de Pierre Falardeau Québec (1985 15mn vidéo)
Réalisé par le cinéaste indépendantiste radical québécois Pierre Falardeau, le film commente avec une joyeuse violence un banquet du « Beaver Club », club de bourgeois anglophones qui, harnachés en costumes ridicules du xviiie siècle, célèbrent le « bon vieux temps » de la colonisation britannique et du commerce de la fourrure qui devait déposséder les petits trappeurs au profit de la puissance occupante.
Avec une rage communicative, Falardeau compare les Ghanéens en transe dans Les Maïtres Fous de Jean Rouch qui, en tant qu’opprimés, singent les possédants, à ces banquiers, hommes d’affaires, journalistes véreux canadiens qui, en tant que possédants, s’autocaricaturent sans s’en rendre compte, satisfaits de leur domination.

Le désarroi esthétique
de Pierre Carles (France 1996 14mn vidéo)
Dans l’excellente série Strip Tease, un fascinant portrait par le non moins excellent Pierre Carles du publicitaire Daniel Robert (« SNCF c’est possible », « un verre ça va, deux verres bonjour les dégâts »), désormais à la retraite, qui glose de manière totalement mégalomane, sur la création, le talent, entre la piscine et la terrasse.

L’initiation
de Boris Carré et François-Xavier Drouet (France 2008 1h03 vidéo) Les réalisateurs se sont installés pendant trois jours aux côtés d’apprentis cadres commerciaux qui préparent dans un grand hôtel, sous la direction d’un coach hystérique, leur entretien de personnalité pour l’entrée dans les grandes écoles de commerce. Et pour certains c’est pas gagné… Hilarant et édifiant. Nous ne citerons qu’une des phrases du coach : « Quand on restructure, on dégage. On prend un fichier Excel. On met des noms. Des gens que vous ne connaissez pas, donc c’est pas très grave. On s’en fout, d’accord ? ». Sans commentaire…

Par Attac Paris 11
Chaque 3ème mardi du mois ATTAC Paris 11ème propose une rencontre thématique autour d’un documentaire, suivie d’un débat et d’un temps convivial.

PS : La Maison des Métallos, c'est 94 rue Jean-Pierre Timbaud - 75011 Paris
Tél. : 01 48 05 88 27 - Fax : 01 48 05 88 21
Réservation : 01 47 00 25 20

Même qu'on risque de s'y rencontrer... ;o)


Les Champs de la mort

Par Anibé :: lundi 05 avril 2010 à 16:12 :: • On remonte les manches
Tiens, si vous alliez voir cette vidéo ? 

 
http://www.dailymotion.com/video/xbrtwc_les-champs-de-la-mort_news

Merci d'avance.
Et merci d'en déduire toutes les conséquences et d'en tirer TOUTES les conclusions à votre portée. 


Allez, bonne journée : oui, NOUS pouvons changer ce monde.  :-)

Le Bois des Hêtres - Blog créé avec ZeBlog